Parcoursup : comment cela fonctionne-t-il pour des élèves résidant à l’étranger ?

parcoursup -lycée français de l'étranger

Parcoursup est la plateforme nationale pour la pré-inscription des voeux d’accès en première année d’études supérieures en France. Les élèves étudiant dans un lycée français à l’étranger ou dans un établissement d’enseignement étranger peuvent s’inscrire sur la plateforme Parcoursup et formuler des voeux pour poursuivre leurs études supérieures en France. L’ASFE récapitule les filières qui sont concernées par Parcoursup, en fonction de la nationalité de l’étudiant et du diplôme d’études secondaires obtenu ou en préparation et détaille l’agenda de l’inscription dans l’enseignement supérieur.

Quelques précisions

Elèves

1Procédure d’étude en France (EEF) : elle concerne les étudiants résidant en Afrique du Sud, Algérie, Arabie saoudite, Argentine, Azerbaïdjan, Bahreïn, Bolivie, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cambodge, Chili, Chine, Colombie, Comores, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, Egypte, Emirats arabes uis, Equateur, Etats-Unis, Ethipie, Gabon, Ghana, Guinée, Géorgie, Haïti, Hong Kong, Inde, Indonésie, Iran, Israël, Japon, Jordanie, Koweït, Kenya, Liban, Madagascar, Malaisie, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Mexique, Nigéria, Népal, Pakistan, Pérou, Qatar, République démocratique du Congo, République du Congo, Royaume-Unin, Russie, Sénégal, Singapour, Taïwan, Tchad, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Ukraine, Vietnam.

Diplôme préparé

2Bac français : d’un établissement d’enseignement français à l’étranger
3Bac européen : d’une Ecole européenne agréée (à retrouver ici)
4Diplôme donnant accès à l’enseignement supérieur européen : d’un établissement secondaire en Europe 
5Diplôme étranger hors UE : d’un établissement secondaire hors UE
6Bac international : d’une école du programme du diplôme de l’Organisation du baccalauréat international (à retrouver ici) 

Modalités de candidature

7DAP via la procédure Etude en France : La demande d’admission préalable et visa de long séjour pour la France est à faire sur le portail Etude en France 
8Etude en France hors DAP : certaines filières ne nécessitent pas de DAP, seulement une inscription via Etude en France 
9DAP : Les demandes d’admission préalables sont à déposer auprès du service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France du pays de résidence. Les dossiers blancs concernent les inscriptions en première année à l’université, les dossiers jaunes, celles en première année d’école d’architecture et les dossiers verts concernent les étudiants étrangers qui résident déjà en France. 

 N.B : Pour les étudiants s’inscrivant via Parcoursup sans numéro INE, il faut cocher la case « je n’ai pas d’INE »

Agenda des inscriptions 2024

A partir du 20 décembre 2023

  • Ouverture de la plateforme (une version mobile de l’application Parcoursup est disponible.)
  • Consultation des caractéristiques de chaque formation actualisée pour 2024 à l’aide d’un moteur de recherche sur l’ensemble du territoire national.

Entre le 17 janvier 2024 et le 14 mars 2024 à 23h59

  • Inscription et création du dossier : après avoir saisi une adresse mail valide et régulièrement consultée, et complété votre INE (ou en cochant la case « sans INE » si vous n’en avez pas), vous remplissez votre dossier et vérifiez les informations pré-remplies. Un numéro de dossier vous est attribué et vous choisissez votre mot de passe à conserver.
  • Saisie des vœux : vous pouvez saisir jusqu’à  10 vœux maximum sans les classer. Il existe aussi des voeux multiples en fonction des formations, et il faudra alors formuler des « sous-voeux ». Chaque voeu est indépendant et les établissements n’ont pas connaissance des autres choix que vous avez formulés. Il est possible de formuler jusqu’à 10 voeux supplémentaires pour des formations en apprentissage.

Jusqu’au 3 avril 2024

  • Finalisation des dossiers et confirmation impérative des voeux : finir de remplir consciencieusement toutes les rubriques du dossier : par exemple, le projet de formation motivé (la lettre de motivation) pour chaque formation demandée, le questionnaire d’auto-positionnement, la rubrique « activités et centres d’intérêts »…

Attention, tout voeu non confirmé avant le 6 avril sera abandonné.

Entre le 4 avril et fin mai 2024

  • Etude des dossiers par les établissements et examen des voeux formulés

A partir du 30 mai 2024

  • Réception des propositions d’admission par les élèves au fur et à mesure
  • Vous pouvez selon la réponse donnée par l’établissement, choisir d’accepter, d’accepter en attente d’une autre proposition ou de refuser la proposition d’admission selon le calendrier communiqué de la formation.

Du 16 au 23 juin 2024

  • Suspension des délais de réponse pendant les épreuves du baccalauréat

Mardi 11 juin 2024

  • Ouverture de la phase d’admission complémentaire avec possibilité de formuler jusqu’à 10 nouveaux voeux pour des formations qui ont encore des places disponibles

Du 1er au 3 juillet 2024

  • Classement par ordre de préférence des voeux en attente
  • Dès le 1er juillet, si aucun de vos souhaits n’est accepté, vous avez la possibilité de saisir commission académique d’accès à l’enseignement supérieur depuis votre espace en ligne. Elle vous fera des propositions adaptées à votre projet professionnel.

Lundi 8 juillet 2024

  • Résultats du baccalauréat
  • Inscription administrative auprès de l’établissement choisi selon les modalités précisées dans le dossier

Vendredi 12 juillet 2024

  • Fin de la phase principale : dernier jour pour acception une proposition

Mi-septembre 2024

Les établissements ont jusqu’à la mi-septembre pour examiner vos voeux de la phase complémentaire et rendre leurs décisions.

NOUVEAUTÉS 2024 sur Parcoursup

  • Nouveau design et accessibilité intégrale pour les personnes en situation de handicap
  • Ajout en « favoris » des formation repérées
  • Comparateur de formation en fonction de critères (public/privé, frais de scolarités, existence d’un internat, labels, niveau de la demande)
  • Agenda des portes ouvertes
  • Affichage de l’insertion pro des BTS et licence pro
  • Ouverture du site aux élèves de seconde et première
  • Lettre de motivation non systématique


20 commentaires

  1. Bonjour,
    aujourd’hui la grande difficulté pour les lycéens qui doivent rejoindre la France après leur baccalauréat:
    – ouvrir un compte en France alors qu’ils vivent à l’étranger (impératif pour le dossier de bourses universitaires)
    – avoir la garantie d’avoir un logement à leur arrivée en France.

    1. Afin d’ouvrir un compte en France (j’ai eu le meme probleme), il y a le « droit au compte ». Il s’applique au francais; normalement il devrait s’appliquer aux cotoyens de l’UE autre que francais (pas de discrimination); pour les autres (hors UE, pays « tiers ») je ne sais pas. C’est la Banque de France qui designe une banque et une agence, laquelle est obligee d’ouvrir un compte bancaire. Chercher les details sur internet, en particulier le site de la Banque de France.

  2. je suis en première année en droit à l’université du bénin au togo; je veux poursuivre le reste de mes études en france toujours en droit ; comment m’inscrire?

  3. Bonsoir
    Mon fils est actuellement en 1ère aux USA ( 11th grade) dans une école américaine et peut-être qu’il finira son parcours de lycéen sur place.
    Il n’aura donc pas un bac français mais souhaite faire ses études en France et intégrer une prépa ( HEC ou autre )
    Doit-on dans ce cas la passer par « parcoursup » ?
    Comment faire pour obtenir une équivalence de sa 1ère ?
    ou il doit revenir a la fin de cette année pour passer absolument le bac pour intégrer ensuite une prépa ?
    Merci beaucoup,

    1. Bonjour Alves,

      Voici quelques éléments de réponses après avoir pris des renseignements.

      Scolarisé dans un lycée Français à l’étranger lié par l’Agence pour l’enseignement Français à l’étranger (AEFE), un élève est rattaché à une académie française comme tous les établissements AEFE et formule des voeux sur Parcours Sup’. La démarche est la même pour des élèves d’établissements nationaux mais elle demande plus de temps et de procédures notamment pour les équivalences, la reconnaissance du diplôme, les notes etc. Il est apparu que certains élèves des systèmes scolaires hors cursus français n’avaient pas les mêmes taux de réponses positives: ils ne seraient pas les « premiers servis ». Je vous conseille de contacter le département des admissions des prépa que votre fils veut intégrer pour avoir leur avis.

      Enfin, peut-être que cet article peut vous aider à vous décider ? https://alliancesolidaire.org/2021/02/25/parcoursup-2021-faire-ses-voeux-comment-ca-marche/

    2. Bonjour

      Je me permets de partager mon expérience qui date de l’an dernier: ma fille a fait toute sa scolarité dans un lycée belge et elle souhaitait faire une prépa ECG (ex HEC),

      Nous avons pris des renseignements dans les classes prépa dont certaines ont répondu très honnêtement qu’elles ne prenaient que des dossiers venant de lycées francais. D’autres prépas sont plus « ouvertes » mais le gros problème est que les documents nécessaires (bulletins de notes et avis des professeurs) ne peuvent pas être remplis directement dans parcoursup par l’établissement étranger. Il faut donc tout remplir manuellement, et notamment demander au lycée le classement de l’élève par rapport aux autres, ce qui n’est pas forcément évident pour un lycée étranger.
      Par ailleurs, certaines prépas nous ont clairement indiqué que le programme se base essentiellement sur les cours de première et de terminale et que les étudiants venant de l’étranger risquent d’avoir de grosses lacunes, notamment en littérature, en histoire ou en langues, d’où leur réticence même vis à vis des bons dossiers.

      Finalement, ma fille a postulé à 10 prépas, elle a été prise dans 5 ou 6 d’entre elles mais elle a choisi de rentrer directement à l’EDHEC qui offre un processus d’admission international hors parcoursup, incluant un entretien oral qui lui a permis de montrer sa motivation et son niveau d’anglais,
      N’hésitez pas à explorer ces pistes là également.
      Bon courage !

  4. Bonjour,

    Mon fils est scolarisé en France mais il passe tous les ans un trimestre entier au lycée français international de Bangkok. En terminale il souhaiterait faire son année complète au lycée français de Bangkok . Je me demande si cela est une bonne idée et si cela ne va compliquer les choses (et jouer en sa défaveur) pour Parcoursup et son accès à des études supérieures ? Vers qui puis je me tourner pour avoir des témoignages similaires ou des conseils ?
    Merci pour votre aide!

    1. Bonjour Jeanne,

      Scolarisé dans un lycée Français à l’étranger lié par l’Agence pour l’enseignement Français à l’étranger (AEFE), votre fils est considéré et traité comme un lycéen Français en ce qui concerne les admissions sur Parcours Sup’ et la poursuite des études supérieures. Il est d’ailleurs rattaché à une académie française comme tous les établissements AEFE. Vous pouvez contacter le département des admissions des universités, écoles ou prépa que votre fils imagine rejoindre pour avoir leur avis si vous voulez ou les anciens des lycées français ? Ce qui compliquerait les choses ce serait que votre fils soit dans un système étranger et les procédures seraient alors plus compliquées sur les notes, les équivalences, la reconnaissance du diplôme etc.

  5. Bonjour, mes enfants vont entrer dans une école européenne et je pense qu’ils passeront le bac européen pour ensuite intégrer l’enseignement supérieur français. Ils sont de nationalité française.
    Ont ils les mêmesdroits et chances qu’un bachelier français ?
    Merci de vos lumières.

    1. Bonjour Loïc,

      En théorie, aucune distinction n’est pratiquée par les établissements d’enseignement supérieur. Toutefois, les éléments retenus pour les candidatures sont « typiques » au cursus scolaire français, et n’avantagent pas les élèves de système scolaire étranger (avec des barèmes de notation différents par exemple). Vous trouverez ici une question de la Sénatrice Evelyne Renaud-Garabedian sur ce sujet, pour l’instant sans réponse : http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ210924379&idtable=q378929|q382361|q402136|q403378|q356227&_s=19705W&_c=Parcoursup&rch=qa&de=19780101&au=20220824&dp=1+an&radio=deau&appr=text&aff=sep&tri=p&off=0&afd=ppr&afd=ppl&afd=pjl&afd=cvn

        1. Bonjour Henry,

          oui et non ! La sénatrice Renaud-Garabedian n’a finalement jamais obtenu de réponse du ministère. Avec le changement de législature intervenu entre temps, la question est devenue « caduque », comme vous pouvez le voir en suivant ce lien

          L’équipe ASFE

  6. Bonjour,
    Mon fils est actuellement scolarisé dans un lycée américain en 9th grade alors qu’il devrait être en seconde en France. Il suit le CNED en scolarité complémentaire internationale.
    Nous prévoyons de rentrer en France en fin d’année scolaire prochaine, soit avant son entrée en terminale.
    Son lycée de France est d’accord pour le reprendre dans son niveau, mais n’ayant pas fait de première dans un système français, comment faire pour parcoursup?
    Faut-il obligatoirement envisager un redoublement de sa première ?
    Qui peut-on contacter pour obtenir de l’aide?
    Merci

  7. Bonjour,
    Est ce que le fait de passer le secondaire à Louis pasteur ou a PMF donne l’accès aux universités françaises gratuitement ?
    Bonne Chance à tous

    1. Bonjour Damak,

      Aucune procédure particulière ne donne un accès gratuit et sans demande de bourse du CROUS aux universités françaises.

  8. Bonjour je suis de nationalité européenne ayant fait mes études à l’étranger en Angleterre depuis toute petite, cependant je parle fluament le français. Je vais passer 2 A levels et déjà passer mes IGCSES. J’aimerais savoir si sa compte comme équivalent pour rentrer dans une fac française à Marseille, et est-ce que je risque d’être acceptés nul pars? J’aimerais aussi savoir si il y a certain dossier que je dois traduire sachant quil son en anglais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *