Allocation de l’aide exceptionnelle aux Français de l’étranger

Évelyne Renaud-Garabedian a interpelé une nouvelle fois le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur l’allocation de l’aide exceptionnelle aux Français de l’étranger. L’accès à ce dispositif, mis en place en avril, avait déjà subi plusieurs assouplissements. La principale condition pour y prétendre, telle que communiquée par les postes consulaires, est une diminution des ressources due à la crise sanitaire. Néanmoins, de nombreuses demandes se sont vues refusées par des postes consulaires au motif que les ressources des requérants étaient « supérieures au taux de base ». Cette information n’ayant été rendue publique nulle part, elle lui a demandé si elle a fait l’objet d’une circulaire interne. Elle souhaiterait connaître le nombre de demandes réalisées, le montant global de l’utilisation de l’enveloppe dédiée, le nombre de dossiers acceptés et refusés ainsi que les motifs des refus. De plus elle a souhaité savoir si le gouvernement envisageait la prolongation du dispositif à partir de janvier 2021 (voir la question ici).

4 commentaires

  1. Moi française residente au Liban a demandé une aide au consulat qui m’a ete refusee.je suis separee de mon mari depuis longtemps n’ayant pas eu les moyens de divorcer,jai travaillé pendant 20 ans à mon propre compte à domicile et apres avoir eu des problèmes de santé de vue et de 3 disques au cou et des problèmes multiples d’allergies dont l’une au lactose et au gluten qui m’obligent à avoir un regime alimentaire spécifique à ces intolerances qui sont tres coûteux.je suis sans travail.et quand je propose une aide on me repond :desolee Mme vous ne pouvez pas avoir cette aide car elle est destinee aux personnes qui travaillaient pendant la pandemie et qui ont eu un arret de travail en ce temps.”l’aide m’est refusée catégoriquement .que faire pour se procurer cette aide que je vois permise à des personnes et à d’autres non.merci de votre soutien si c’est possible.en plus j’ai ma petite fille qui est épileptique depuis l’âge de 6 mois et qui a besoin de beaucoup de soins et d’accompagnant à son ecole section anglaise ou on lui a refusee une bourse je demande une aide pour elle aussi.son pere à l’étranger a perdu beaucoup dans son travail durant cette pandemie.elle vit avec sa soeur et sa mere( divorcee de mon fils )au Liban .

    1. Bonjour,
      L’aide exceptionnelle est en effet conditionnée à une baisse de revenus due à l’épidémie de Covid-19 ce qui n’est pas le cas dans votre situation.
      Néanmoins, d’autres aides peuvent vous être allouées. Nous vous invitons à consulter notre article à ce sujet pour plus de détails.
      Nous pouvons d’ores-et-déjà vous orienter vers :
      – l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEH) : conditionnée à un taux d’incapacité d’au moins 50 % reconnu par la Maison Départementale des Personnes Handicapées à laquelle votre fille est rattachée. Voici un site qui vous donnera une indication de ce taux ;
      – le secours mensuel spécifique enfant (SMSE)
      – l’allocation à durée déterminée (ADD) : aide mensuelle mais qui a le défaut de ne pas être renouvelable au-delà de 6 mois ;
      – le secours occasionnel (SO) : ponctuelle et difficilement renouvelable

      En espérant que ces informations vous aideront, nous vous souhaitons beaucoup de courage.

      L’équipe de l’ASFE

      1. Merci pour votre réponse. Pour ma petite fille épileptique je peux vous envoyer son dossier medical par mail pour que vous decidiez le choix de l’aide ainsi que pour mon cas le formulaire à remplir.

        1. Les demandes sont à faire auprès la MDPH de votre choix pour la reconnaissance du taux d’incapacité de votre fille.
          Pour les aides sociales, les démarches se font auprès du consulat de France au Liban.
          Nous vous souhaitons du courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *