Le secrétaire d’Etat chargé des Français de l’Etranger, a annoncé dans le JDD ce dimanche 8 août, l’ouverture d’une procédure dérogatoire pour les couples bi-nationaux hors du territoire français. Environ 2.000 couples vont pouvoir entamer cette procédure.

Le succès de la campagne “Love is no tourism

Un millier de couples se sont retrouvés séparés en raison des restrictions de voyage causées par la crise du coronavirus. La campagne “Love is no tourism” a vu le jour sur les réseaux sociaux et a permis aux ménages d’exprimer leurs difficultés. 

Par ailleurs, la Commission Européenne a mis la pression aux pays membres afin qu’ils mettent en place une procédure permettant l’entrée de tout partenaire d’un résident européen. Mais comment définir une ‘relation’ ? Pour la commissaire aux Affaires intérieures il s’agit du “partenaire avec lequel le citoyen ou le résident légal de l’Union entretient une relation durable dûment attestée devrait être exempté des restrictions de voyage de l’UE”

Procédure dérogatoire pour la France

S’applique alors une procédure spécifique pour la France : la possibilité de faire une demande de laissez-passer auprès du consulat du pays. Les conjoints devront se présenter au consulat avec des documents attestant d’activités communes, leurs pièces d’identité, une preuve de résidence en France pour le conjoint français, un titre de transport aller et retour… Ces dérogations, qui seront validées par la Commission interministérielle de crise, entraîneront la délivrance d’un laissez-passer lorsque c’est nécessaire”, a expliqué Jean-Baptiste Lemoyne. 

Mais ce qui inquiète de nombreux couples est le risque de voir l’exécution de leur demande retardée en vue de la surcharge déjà présente au sein des consulats.

Sources 

  • Covid-19: un laissez-passer pour les couples binationaux séparés par la fermeture des frontières ici
  • Coronavirus : les couples binationaux séparés vont pouvoir se retrouver ici
  • Une procédure dérogatoire mise en place pour les couples binationaux séparés par la Covid ici 
  • Coronavirus: Pour les couples séparés, le gouvernement promet une “solution dédiée” ici
  • Une procédure dérogatoire pour les couples binationaux séparés par le Covid ici