Conditions restrictives d’accès à certaines formations pour les étudiants internationaux

Évelyne Renaud-Garabedian a interrogé la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation sur les conditions restrictives d’accès à certaines formations pour les étudiants internationaux. En effet certaines d’entre elles à partir du niveau Master 1 ne sont pas, de façon explicite, ouvertes « aux étudiants internationaux (provenant de pays CEF ou non CEF) pas plus qu’aux étudiants étrangers résidant en France et seulement titulaires de diplômes étrangers ». Cette situation nuit aux étudiants français ou étrangers ayant obtenu une licence ou son équivalent dans une université étrangère  d’autant que ce critère d’exclusion paraît infondé : les directeurs d’établissement peuvent en effet reconnaître le diplôme obtenu à l’étranger et déterminer le niveau d’admission sur proposition d’une commission pédagogique ou exiger une attestation de comparabilité délivrée par le Centre Enic-Naric. Elle lui a demandé si l’impossibilité de candidater à certaines formations au niveau master du fait de l’origine étrangère du diplôme de licence ne relève pas d’une forme de discrimination abusive et s’est interrogé sur son fondement.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *