Vous avez été nombreux à nous écrire pour nous faire part de vos difficultés concernant la dématérialisation du certificat de vie, mis en place le 1er novembre dernier.

Un pensionné nous a même rapporté que sa caisse de retraite lui avait expliqué que le système n’était toujours pas actif. Evelyne Renaud-Garanedian a par conséquent écrit au Secrétaire général d’Union retraite, qui réunit l’ensemble des organismes des régimes de retraite français.

S’il a reconnu certains dysfonctionnements – liés à la difficulté de rapprocher les données – sa réponse est plutôt rassurante. A noter surtout que pour ceux n’ayant pas retourné leur certificat d’ici la fin du mois de novembre, un exemplaire papier leur sera adressé.    

« Madame la Sénatrice,

Le dispositif de dématérialisation est ouvert et accessible depuis le 1er novembre pour télécharger ou déposer le certificat de vie. Plusieurs milliers de connexions ont été réalisées depuis le début du mois de novembre suite à l’envoi de 180.000 courriers et mails aux assurés.

En revanche certains assurés n’ont pas pu accéder à leur enquête sur le service MCE en raison d’un dysfonctionnement de récupération du certificat : il a concerné environ 1.000 personnes poly-pensionnées et a été résolu le lundi 18/11.

Son origine ne vient pas d’une fraude mais d’un problème technique de rapprochement des bases des données d’identité des personnes concernées.

Pour votre information, les consignes suivantes ont été données aux plateformes téléphoniques des régimes de retraite de :

– veiller à garder leurs coordonnées pour les avertir au plus tôt qu’ils ont bien une ou plusieurs enquêtes enquête en cours,
– communiquer aux assurés qui les contactent que le service sera de nouveau opérationnel au plus tard le 20/11, afin qu’ils se reconnectent pour répondre à leur(s) enquête(s),

– si des assurés ont plusieurs enquêtes « en cours », qu’ils doivent répondre impérativement à l’ensemble de celles-ci.

En parallèle, une communication directe auprès de ces personnes par voie de mail sera effectuée ces prochains jours pour les informer personnellement de la plénitude du fonctionnement du service et nous excuser pour la gêne occasionnée. Enfin, pour ceux n’ayant pas retourné leur certificat d’ici la fin du mois, un exemplaire papier leur sera adressé.

Dès lors, depuis le 18/11, l’ensemble des assurés peuvent récupérer leur certificat et les déposer en ligne (1.300 l’ont fait à la date du 16 novembre)

Je vous prie d’agréer, Madame la Sénatrice, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Le Secrétaire général de Union Retraite »