Avec Jean-Pierre Bansard et l’ASFE, je partage le sentiment que les élections européennes du 25 et 26 mai prochain constituent un moment important de la vie politique de l’Union européenne. Depuis 1979, date de la première élection au suffrage universel du Parlement de Strasbourg, l’Europe a beaucoup changé et s’est étendue géographiquement en même temps qu’elle est devenue toujours plus présente dans la vie quotidienne de tous les européens et notamment des Français.

Dans une Union européenne en crise et qui manque clairement d’ancrage démocratique, son Parlement est aussi la seule source de légitimité populaire. Au-delà de ses importantes attributions en matière de législation, c’est dire toute l’importance de l’institution.

Enfin, en tant que Français de l’étranger établis en Colombie, le futur de l’Europe nous importe très concrètement. L’Europe est un partenaire incontournable du développement économique et des échanges de l’Amérique latine. C’est également un partenaire essentiel au dialogue politique dans monde globalisé et interdépendant. Nous ne pouvons pas nous en désintéresser et je me réjouis donc que l’ASFE et son président Jean-Pierre Bansard militent aujourd’hui en faveur de ce devoir civique.

Le 25 mai, votons toutes et tous en Colombie pour donner notre opinion sur l’Europe que nous voulons !

Joël Doglioni
Conseiller consulaire
Représentant de l’ASFE en Colombie