Le vote électronique pour les Français de l’étranger est le vote par Internet. Pour l’utiliser, une adresse mail et un numéro de téléphone portable sont indispensables.

Introduit pour la première fois lors des élections de 2003 du Conseil supérieur des Français de l’étranger (aujourd’hui Assemblée des Français de l’étranger, AFE), le vote électronique ne concernait que les électeurs résidant aux Etats-Unis. Par la suite, il a été généralisé et utilisé lors de chaque renouvellement de l’AFE (2009 et 2014), ainsi que pour les premières élections législatives en 2012.

En 2017, en raison d’un niveau élevé de cybermenaces, le vote dématérialisé a été suspendu pour les élections législatives.

Ce mode de scrutin devrait être à nouveau disponible pour les élections consulaires de 2020. Le Bureau de vote électronique (BVE) se réunit régulièrement pour suivre les améliorations et simplifications qui sont mises en place. La procédure sera simplifiée pour permettre une meilleure sécurité et une fiabilité renforcée.

Pour pouvoir utiliser ce mode de scrutin, l’électeur devra avoir fourni au poste une adresse électronique exacte ainsi qu’un numéro de téléphone portable. Ces éléments peuvent être les mêmes pour les différents membres d’une même famille, mais il faut alors bien vérifier qu’ils sont enregistrés pour chacun des membres pour recevoir au moment du vote les identifiants et codes pour chaque personne. Pour éviter les erreurs, il est conseillé de fournir adresses mail et numéros de téléphone différents. Pour voter, il suffira donc d’avoir accès à votre boite mail et à votre téléphone où seront envoyés identifiant (par courriel), code (par SMS) et code de validation (courriel).

Vous pouvez vérifier vos cordonnées ou les ajouter en allant directement sur le site et en consultant votre fiche électeur.

Pour valider les étapes et la mise en œuvre du vote électronique des tests seront organisés en 2019 avec la participation d’environ 15 000 électeurs volontaires pour l’ensemble des 130 circonscriptions électorales consulaires françaises. Tout électeur inscrit sur la liste électorale de son consulat ayant fourni une adresse mail et un numéro de téléphone portable peut se porter volontaire. Le premier test aura lieu entre les 4 et 8 juillet.

 

 

Martine Schoeppner

Vice-présidente de l’ASFE
Vice-présidente de l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE)
Membre titulaire du Bureau de vote électronique
Conseiller à l’AFE pour l’Allemagne
Conseiller consulaire pour la circonscription de Munich