La possible suppression de l’ENA

Ce lundi en début de soirée, quelques minutes avant que le Président de la République ne s’apprête à faire des annonces majeures pour apporter des réponses à la crise des gilets jaunes, la nouvelle et les terribles images de l’incendie de Notre-Dame se répandaient comme une traînée de poudre sur les écrans du monde entier.

Le Président a donc dû reporter ses annonces qui avaient de toute façon filtré dans la presse. On a ainsi appris que le Président s’apprêterait à supprimer l’ENA, l’école chargée de former les hauts fonctionnaires de l’Etat, dont Emmanuel Macron est lui-même issu. Il reproche à cette école, qui a été très souvent pointée du doigt au cours du grand débat national, de ne pas refléter suffisamment notre société, d’être trop fermée sur elle-même et de favoriser l’entre-soi.

On peut sans hésitation imaginer que la haute administration française opposera toutes les résistances dont on la sait capable qui – de l’administration ou du monde politique – gagnera en dernier recours cette bataille ?   Nul ne le sait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *