Les élections européennes de 2019 se tiendront du 23 au 26 mai 2019, le 26 mai en ce qui concerne la France. Par rapport à l’élection de 2014, la principale nouveauté est l’abolition des circonscriptions régionales et le retour aux listes nationales. La possibilité d’élire un certain nombre de parlementaires par le biais d’une liste transnationale, proposée par Emmanuel Macron, a été abandonnée. Dans le cadre du Brexit, le nombre total de sièges passera de 751 à 705 et une redistribution des sièges a été mise en place. Ainsi, la France gagnerait 5 sièges par rapport à la législature précédente, passant de 74 à 79. Un seuil de 5% a été maintenu pour la représentation et de 3% pour le remboursement des dépenses électorales. 

Inscription sur les listes électorales

La première étape pour pouvoir voter en mai 2019 est de s’inscrire sur les listes électorales, auprès du Consulat de votre lieu de résidence, si ce n’est pas déjà fait.

Il convient de rappeler qu’un répertoire électoral unique, géré par l’Insee, sera mis en place dès janvier 2019. Il sera impossible d’être inscrit à la fois au consulat de son lieu de résidence à l’étranger et dans une commune française. Pour les élections européennes, l’inscription sur les listes électorales pourra se faire jusqu’au 31 mars 2019, c’est à dire le dernier jour du deuxième mois précédant le scrutin. 

Toute nouvelle inscription sur un lieu entrainera automatiquement la radiation sur la liste précédente. Les Français résidant à l’étranger inscrits à la fois sur une liste en France et sur une liste électorale consulaire devront donc choisir sur laquelle ils souhaitent se maintenir en 2019. Par défaut, ils seront maintenus sur la liste électorale consulaire et radiés de la liste de leur commune en France. 

3 options différentes pour voter

Dès lors, dans l’optique du vote, vous avez plusieurs options : 

  • Si vous êtes inscrits sur la liste électorale consulaire, vous pouvez voter au consulat ou ambassade française de votre lieu de résidence, en personne ou par procuration ;
  • Si vous avez choisi de vous inscrire dans une commune française, vous pouvez voter en France, également en personne ou par procuration ;
  • Par ailleurs, si vous résidez dans un pays de l’Union européenne, vous avez la possibilité de voter pour les listes de votre pays de résidence. Vous devez pour cela vous inscrire sur les listes électorales de votre municipalité de résidence. 
Le vote en personne

Pour voter en personne, vous devez justifier de votre identité et présenter l’un des documents suivants :

– un passeport français ou une carte nationale d’identité française ;

– tout autre document officiel délivré par une administration publique française comportant le nom, le prénom, la date et le lieu de naissance, la photographie du titulaire ainsi que l’identification de l’autorité administrative qui a délivré le document, la date et le lieu de délivrance ;

– une carte consulaire comportant la photographie du titulaire ; 

– tout document en cours de validité délivré par un État membre de l’Union européenne ou de l’Association européenne de libre-échange et comportant les informations suivantes : nom, prénom, date et lieu de naissance, la photographie du titulaire, identification de l’autorité administrative qui a délivré le document, date et lieu de délivrance.

Comment voter par procuration ?

La démarche se fait au Consulat général de France à l’étranger. Le jour du scrutin, le mandataire peut détenir au maximum 3 procurations établies à l’étranger.

Le mandant se présente en personne auprès des autorités compétentes. Il présente un justificatif d’identité admis pour pouvoir voter. Il remplit un formulaire où sont précisées plusieurs informations sur le mandataire : nom de famille, nom d’usage, prénom(s), adresse et date de naissance. Ce formulaire inclut une attestation sur l’honneur mentionnant le motif de l’empêchement. Il peut s’agir par exemple d’une absence liée à des vacances ou des obligations professionnelles. Il n’y a pas lieu de fournir de justificatif sur la nature de l’absence.

Double vote interdit

Attention, lors des élections européennes le double vote est interdit! Ainsi, vous ne pouvez voter à la fois au Consulat ou Ambassade française et pour les listes de votre pays de résidence, sous menace d’une amende de 15 000 euros et d’une peine d’emprisonnement. 

En outre, en ce qui concerne les citoyens binationaux, certains pays comme la Belgique pratiquant le vote obligatoire, les Franco-belges résident sur le territoire belge devront donc voter pour les listes belges aux élections. 

Pour en savoir plus: 

Lien de France Diplomatie sur le répertoire électoral unique , voir ici

Lien du service public sur le vote des Français de l’étranger, voir ici

X