Mercredi 2 octobre, le Sénat a débattu de la réforme du baccalauréat qui entrera en vigueur en 2021 et qui reposera sur un contrôle continu et sur des épreuves terminales. (voir le programme)

A cette occasion, les modalités d’application de cette réforme dans le réseau de l’enseignement français à l’étranger est apparu et plus particulièrement sur les conséquences de l’absence de numéro INE pour les élèves scolarisés dans le réseau AEFE.

CONTEXTE

En effet, l’arrêté du 16 février 2012 créant le répertoire national des identifiants élèves, étudiants et apprentis n’a pas été transposé pour les établissements français de l’étranger . Ceci complique les démarches lors de la procédure Parcoursup notamment en obligeant les élèves à saisir manuellement leurs bulletins scolaires, empêchant les inscriptions dématérialisées par les élèves dans les universités (choix fait par 65 % des élèves du réseau AEFE poursuivant leurs études en France). Il est vrai que les élèves ne peuvent pas effectuer les démarches d’inscription en ligne à l’université dès le mois de juillet. Ils doivent attendre la fin du mois d’août et leur arrivée en France pour effectuer la démarche d’inscription.

En l’absence de ce numéro INE, il est impossible d’analyser le devenir des élèves des lycées français. Hormis la première année après le bac, il n’existe d’ailleurs que peu de statistiques sur les choix et les parcours des lycéens. Tous les lycées ne participent pas à l’enquête annuelle, ce qui rend impossible l’obtention de statistiques complètes.

 

ANNONCE DU MINISTRE

 

C’est donc en ce début d’année, le 3 octobre que Le Ministre de l’éducation nationale A déclaré que les élèves du réseau AEFE  bénéficieront désormais d’un INE à la rentrée 2019:

« Ces lycées présentent une telle attractivité qu’ils sont la preuve que les façons d’enseigner à la française, loin d’être désuètes, sont au contraire très séduisantes à l’échelle mondiale. »

«En ce qui concerne le point technique de l’INE, j’ai le plaisir de vous annoncer qu’une réponse positive sera apportée à ce problème dès la rentrée de 2019. Les élèves des lycées français de l’étranger auront un INE. Ce sont justement les différentes modernisations, comme Parcoursup ou la réforme du baccalauréat, qui ont suscité cette avancée, qui était devenue de toute façon indispensable. »

Nous vous tiendrons informés de cette mise en place.

 

Pour les inscription d’Étudiants étrangers veuillez vous référer à cette page: (voir ici)
Source: Sénat

X