Nous étions dimanche à la très belle cérémonie d’entrée de Simone Veil au Panthéon. Le président Emmanuel Macron a déclaré que la décision du transfert de Simone Veil “ne fut pas seulement la [sienne], ce ne fut pas non plus celle de sa famille qui cependant y consentit, cette décision fut celle de tous les Français“.

Cette semaine, le projet de loi portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (dit ELAN) a commencé à être examiné en commission des affaires économiques. 820 amendements ont été déposés sur ce texte, qui fait l’objet d’une procédure accélérée engagée par le Gouvernement. Vos Sénateurs étant membres de la commission économique, et le sujet étant fort important, ils ont déposé plusieurs amendements. Le texte a pour objet d’augmenter l’offre de logement en France et d’accompagner l’évolution du secteur du logement social.

Votre Sénateur Evelyne Renaud-Garabedian a publié aujourd’hui dans « Le Figaro » une tribune consacrée aux maladies rares. Joignant à cette cause 99 autres Sénateurs, elle y dénonce les problèmes de financement que rencontrent les centres luttant contre ces. En effet, alors que 90 millions d’euros leurs sont dédiés chaque année, les deux tiers des centres n’ont pas encore perçu leur budget de l’an dernier, ce qui nuit en premier lieu aux patients.

Que sont les maladies rares ? Ce sont ces pathologies extrêmement complexes et difficiles à diagnostiquer. On en recense à l’heure actuelle entre 6 et 7.000 dans le monde. Evelyne Renaud-Garabedian a été interpellée par ce sujet par un Français de l’étranger, forcé de rentrer en France avec son fils malade pour recevoir un traitement approprié. Jusqu’à présent, notre pays est la pointe de la recherche sur ces maladies et cela ne doit pas changer. Nous espérons que la Ministre de la Santé prendra désormais la pleine mesure de ce problème.

Retrouvez l’article ici 

Sur un tout autre sujet, le Sénateur Jean-Pierre Bansard a rapidement réagi à la demande d’intervention d’un conseiller consulaire résidant aux Philippines, l’alertant sur la suppression du seul poste de professeur expatrié au Lycée français de Manille, ayant de surcroît une mission de conseiller pédagogique. Dans un courrier envoyé le jour même de la sollicitation, votre Sénateur demandait au Directeur de l’AEFE de reconsidérer la situation. Christophe Bouchard a bien voulu répondre au Sénateur de façon circonstanciée pour lui expliquer cette décision, mais en ouvrant la perspective de la création d’un poste de professeur résident en français pour compenser ce départ.

Nous tenions cette semaine à vous transmettre un cliché du déplacement du Président de la République à Lagos. Carole Boissier, conseiller consulaire au Nigéria et Emmanuelle Tejero, qui dirige Viema, une société qui commercialise des vins et des spiritueux biodynamiques y ont rencontré le chef de l’Etat.


Carole Boissier, conseiller consulaire au Nigéria, Emmanuelle Tejero dirigeante de Viema et le Président Emmanuel Macron

X