Mardi a eu lieu le vote solennel sur le projet de loi asile et immigration. Il a été adopté avec 197 voix « pour » et 139 voix « contre ». Le texte a été considérablement modifié par la majorité sénatoriale : réduction du nombre de visas accordés aux pays les moins coopératifs, renforcement des peines complémentaires d’interdiction du territoire pour les étrangers délinquants, adaptation du droit du sol à Mayotte. En même temps, le texte offre une meilleure protection des mineurs isolés en interdisant leur placement en rétention.

L’examen de ce texte par les Sénateurs n’a pas été sans incident, puisque la droite sénatoriale s’est retrouvée minoritaire en hémicycle à plusieurs reprises. Ainsi les groupes de gauche ont pu faire passer plusieurs amendements, au grand dam des sénateurs de droite et responsables LR présents. Le texte va désormais faire l’objet d’un compromis avec les députés.

Cette semaine vos Sénateurs ont continué à examiner, en commission des affaires économiques comme en hémicycle, le projet de loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous ». Né des États généraux de l’alimentation qui ont eu lieu l’an dernier, le texte suscite une grande attente dans le monde agricole et répond à un objectif principal : assurer un revenu décent aux agriculteurs, un tiers d’entre-eux vivant avec moins de 350€ par mois.

Vos Sénateurs se sont toutefois éloignés des consignes de vote de leur groupe sur un point: ils se sont positionnés en faveur de l’interdiction du glyphosate (plus connu sous le nom de l’herbicide « Round’up » commercialisé par Monsanto). Des produits de substitution existent, qui sont bien moins nocifs pour la santé.

Par ailleurs, Jean-Pierre Bansard a attiré l’attention de Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des Territoires, sur les difficultés d’approvisionnement en bois de chêne de la filière française.  Notre pays est la 1ère chênaie en Europe, la 3ème au niveau mondial, et pourtant les scieries spécialisées dans cette essence ne fonctionnent plus qu’à 60 % par manque de matière première. La fédération nationale du bois attribue la raison de cette pénurie au bond spectaculaire des exportations de grumes vers la Chine (voir la question complète ici).

Vos Sénateurs ont dîné la semaine dernière avec plusieurs conseillers consulaires.

De gauche à droite sur la photo : Francis Nizet (ancien élu en Chine), Bernard Baroukh (Israël), sa femme Rolande, Joël Doglioni (Colombie), Mylène Audirac (Mexique), Evelyne Renaud-Garabedian, Jean-Pierre Bansard, Michèle Malivel (Maurice), Jean-Luc Ruelle (Côte d’Ivoire) et Chantal Caetano (Arabie Saoudite).

Nous étions également présents lundi soir à la 1ère édition des Trophées des entreprises françaises les plus performantes à l’international, organisée par CCI France International. 7 prix ont ainsi été décernés à certaines de nos plus belles start-ups, en présence d’Arnaud Vaissié et de Jean-Baptiste Lemoyne.

L’événement avait lieu à la salle Wagram de Paris. Sur la photo : Evelyne Renaud-Garabedian aux côtés de Louis Giscard d’Estaing.

X