La commission des affaires économiques du Sénat auditionnait cette semaine Monsieur Guillaume Faury, directeur général d’Airbus. Votre sénateur l’a interrogé sur l’avenir des usines implantées au Royaume-Uni après le Brexit. M. Faury lui a répondu qu’à court terme, il n’existait aucun risque sur le fonctionnement des chaînes d’approvisionnement de l’avionneur. (voir la vidéo de son intervention ici)