Grande nouvelle : le jeune Secrétaire d’Etat, Gabriel Attal, a fait savoir à votre Sénateur que son Ministère étudiait, en étroit lien avec le Quai d’Orsay, les modalités de participation des jeunes Français de l’étranger au Service National Universel. “Il s’agit de prendre en considération les spécifiés de leur situation, à l’instar notamment du contexte particulier de chacun des territoires, des problèmes de sécurité dans certains pays, et du caractère non francophone de certains jeunes”. 

 Cette lettre, fort encourageante, revient donc sur les propos tenus par le Ministre de l’Education à Evelyne Renaud-Garabedian en hémicycle il y a quelques semaines. Il avait en effet avancé que les jeunes Français de l’étranger seraient dispensés de ce nouveau service obligatoire, dont on rappelle qu’il a pour vocation de favoriser le brassage social et la cohésion républicaine. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des suites de ce dossier, essentiel pour que nos jeunes Français de l’étranger conservent le lien avec notre pays.