PRÉSENTATION DU RAPPORT SUR LES CONSÉQUENCES ÉCONOMIQUES DES VIOLENCES EN MARGE DES MANIFESTATIONS DES GILETS JAUNES
Evelyne Renaud-Garabedian
Sénateur des Français établis hors de France
Après deux mois d’auditions, 50 personnes rencontrées et 30 contributions écrites reçues, je présente aujourd’hui mon rapport sur les conséquences économiques des violences en marge des manifestations des gilets jaunes.

Les manifestations ont eu lieu hier, mais les conséquences se feront sentir demain. Les commerçants et artisans français sont en danger. La grande majorité d’entre eux n’est pas indemnisés de leurs pertes de chiffre d’affaires et risque de mettre la clé sous la porte.

Surtout, ces événements n’ont pas été neutres pour notre image à l’international. Vous êtes les premiers à m’avoir rapporté que les images des violences sur les Champs-Elysées passaient en boucle sur les chaînes de télévision du monde entier. Les étrangers ne comprenaient pas ce qui se produisait, et à vrai dire nous non plus. Le secteur du tourisme en a fortement souffert.

Mon rapport s’est centré sur les conséquences économiques pour les petits commerçants et leurs salariés. Ces derniers, traumatisés car souvent en première ligne, ont subi des pertes de revenus très importantes, lorsqu’ils n’ont pas perdu leur emploi.

Le Gouvernement ne semble pas avoir pris la mesure de la situation. Les 17 milliards débloqués pour répondre à la crise des gilets jaunes contrastent avec les petites mesures – reclyclées – pour les commerçants, et une enveloppe de 5,5 millions pour revitaliser les centres-villes. Deux poids, deux mesures, qu’il nous appartient d’empêcher.

J’émets dix recommandations pour mieux protéger les entreprises et mieux les indemniser.

Le rapport est consultable ici, et sa synthèse ici.

 

 

Publications (sélection):  RMC avec Eric Brunet Le Parisien – Le Figaro – Le Monde – Public Sénat – RMC avec Maïtena – 360° Sénat (à partir de  45′)