Chères élues, chers élus,

  Permettez-moi d’abord de vous adresser mes vœux les plus sincères pour cette nouvelle année.

   Que 2019 apporte à chacun d’entre vous joie et amour dans votre vie privée, épanouissement et succès dans votre carrière professionnelle. Que 2019 soit aussi profitable à notre beau pays qui traverse actuellement des turbulences dont il est urgent de sortir. La France doit retrouver le chemin de la fraternité et de l’espoir comme elle a toujours su le faire dans son histoire grâce au génie de son peuple.

   Certes, pour nombre de nos compatriotes, habitant à l’étranger comme en France, la vie n’est pas facile, entre les factures à régler, les contraintes administratives à surmonter, les obligations fiscales à remplir. Beaucoup reste à faire pour que ces tracasseries de tous les jours soient moins pesantes et plus justes. Je compte sur la sagesse de nos gouvernants et de tous ceux qui ont à cœur de voir notre pays marcher d’un bon pas pour apaiser le ras-le-bol collectif et améliorer l’ordinaire de chacun.

   Mais, au-delà, ne perdons pas de vue les grands enjeux de notre époque qui, si nous savons les relever, sont autant de chances à saisir. Grâce aux progrès scientifiques et technologiques, le monde change, et la France avec. Sachons embrasser à bras le corps cette révolution numérique qui bouleverse notre société, nos métiers, nos habitudes d’éducation, de consommation et de communication. Au lieu de nous lamenter sur la disparition de certains de nos repères, de cultiver la nostalgie d’un temps révolu, partons à la conquête de tous les outils qui allongent notre durée de vie, facilite nos déplacements, créent de nouveaux emplois. Intelligence artificielle, blockchain et bien d’autres mots qui entrent aujourd’hui dans notre vie quotidienne ne doivent pas faire peur ; il faut, au contraire, les apprivoiser pour en faire des atouts, pour les mettre au service de tous. La préservation de notre environnement doit également être appréhendée avec imagination plutôt qu’avec pessimisme. N’est-elle pas une occasion à exploiter pour vivre mieux, fonder des rapports humains moins tendus et ouvrir la porte à de nouvelles professions ? La réponse est clairement oui.

Ne nous laissons pas berner par les marchands de malheur, retrouvons le sens de l’avenir avec enthousiasme: tel est mon vœu le plus cher, que je souhaite vous faire partager à l’entame de cet an neuf.

Encore une fois, très bonne année à tous.