“Croyez les personnes qui viennent vous parler et se confier. Elles sauront qu’elles ne sont plus seules. Cela change tout. “

Quelques semaines après le lancement de SAVE YOU, nous avons souhaité revenir avec Priscillia Routier-Trillard sur la plateforme dédiée aux femmes françaises victimes de violences conjugales, ainsi que sur les projets de THE SORORITY FOUNDATION.

Quelles actions menez-vous au sein de THE SORORITY FOUNDATION ?

THE SORORITY FOUNDATION est une association de loi 1901 reconnue d’intérêt général dont l’objet est de lutter contre les violences conjugales, intrafamiliales, contre le harcèlement et plus généralement contre toutes les formes de violence auxquelles font face les femmes, les adolescentes et les personnes issues des minorités de genre. L’association déploie également des actions pour l’égalité des genres, la sécurité, le respect et l’épanouissement de tou.te.s.

THE SORORITY FOUNDATION mène et administre 2 initiatives majeures dans le monde entier : la Communauté et Application THE SORORITY et la plateforme SAVE YOU.

Nous avons créé une communauté bienveillante de protection, d’entraide et de partage comptant à ce jour plus de 42 400 femmes et personnes issues des minorités de genre prê.te.s à agir au quotidien pour assurer leur sécurité et leur épanouissement. Pour faire face ensemble notamment aux violences conjugales, intra-familiales et à toutes les formes de harcèlement.

L’application THE SORORITY est gratuite et disponible officiellement sur les stores Android, iOs et Huawei en France, en Belgique, en Suisse, au Luxembourg, en Algérie, au Maroc, en Tunisie et à présent au Canada. Elle sera disponible dans le monde entier à partir de la semaine prochaine (28/11). Chaque personne peut à tout moment y trouver une écoute bienveillante, de l’aide, du soutien ou encore un lieu sûr pour fuir en cas de danger immédiat.

THE SORORITY est une proposition concrète pour lutter contre les violences et pour l’égalité entre tou.te.s. Ensemble.

Pour en savoir plus : https://www.jointhesorority.com/communaute-application

De quelle manière est née SAVE YOU ? Quel est le but de cette plateforme ?

SAVE YOU est née grâce aux idées et la volonté de plusieurs personnes et entités qui ont réuni leurs connaissances et compétences pour donner vie à une plateforme attendue depuis longtemps par nos Français.e.s établi.e.s hors de France.

Suite à de nombreux échanges entre Laura ROCHE de l’ASFE, Stéphane et Laure CARCHON-VEYRIER du collectif Mots et Maux de Femmes, Caroline BOISNOIR de l’association Cœurs de Guerrières et Olivia MONS de la Fédération France Victimes, le projet a pris vie petit à petit pour voir officiellement le jour le 12 octobre 2022.

Il s’agit de répondre aux besoins des Françaises hors de France et de leurs familles victimes de violences conjugales et intrafamilales en proposant une solution globale d’accompagnement où qu’elles soient dans le monde. SAVE YOU est composée de professionnel.le.s du droit, de la santé et du social à l’écoute des femmes françaises victimes de violences à l’étranger pour les aider, les orienter et effectuer des démarches d’ordre administratif, judiciaire, médical, etc.

Le lancement de SAVE YOU a eu lieu en octobre 2022 : pouvez-vous nous en dire plus sur son fonctionnement ?

La plateforme SAVE YOU a plusieurs objectifs :

  •  Renforcer la protection des personnes victimes de violences grâce à un.e interlocuteur.ice unique, professionnel.le et indépendant.e et à des entretiens confidentiels, gratuits et de qualité et à distance ;
  •  Rappeler aux personnes victimes de violences leurs droits à la considération et à la reconnaissance de leur statut de victime ;
  •  Les accompagner via une réelle prise en charge de leur situation et vers une amélioration de leurs conditions (localement et à distance) ;
  •  Faire en sorte qu’elles sachent qu’elles ne sont pas seules. Trouver à tout moment des contacts, du soutien, une écoute attentive et un lieu sûr pour fuir au plus vite en cas de besoin.

Un numéro unique et gratuit est accessible depuis le monde entier (+33 1 88 61 51 51 ou par Whatsapp : +33 7 61 01 70 01 /https://wa.me/33761017001 ) Ce dernier permet d’être mis en relation avec une des personnes des l’équipe SAVE YOU, toutes formées aux violences sexuelles et sexistes. Ce premier contact recueille d’abord la parole de la victime ou de ses proches avant de mettre en place un parcours d’accompagnement juridique, social, médical soit pour rester dans le pays où elle réside, soit pour rentrer en France, en accord avec la victime. Nos partenaires nous aident au suivi et au choix des bons interlocuteurs jusqu’à ce que la victime tout au long de son parcours.

Quel constat dressez-vous de la situation à travers SAVE YOU, pour les Françaises résidentes hors de France ? Avez-vous des premières données chiffrées ?

Les cas de violences conjugales et intra-familiales sont définitivement bien plus nombreux et présents que ce qui a pu être communiqué officiellement jusqu’à présent. L’isolement provoqué par la situation d’expatriation rend ces violences d’autant plus difficiles à vivre et à en sortir.

Elles ont de multiples formes comme partout (psychologiques, physiques, sexuelles ou encore économiques – dépendance régulièrement observée vis-à-vis du/de la conjoint.e en poste dans le cadre d’une expatriation).

La prise de conscience face aux violences vécues se fait au fur et à mesure. Avec le temps. C’est en en parlant, de façon décomplexée et régulière que l’on arrive à avoir des premiers retours. Des personnes qui réalisent le schéma dans lequel elles se trouvent et qui osent faire le premier contact.

Avec le temps les langues se délient, la confiance s’installe et elles arrivent à s’entourer et à faire appel à cette aide. Nous verrons dans les mois à venir l’évolution des demandes que nous recevrons.

À ce jour, nous recensons une quarantaine de personnes suivies et soutenues via la plateforme SAVE YOU.

Près de cinq ans après #metoo et trois ans après la création de THE SORORITY FOUNDATION, comment a évolué le sujet des violences faites aux femmes selon vous ? Y a-t-il eu une réelle prise de conscience ?

Oui il y a une réelle prise de conscience, le sujet est régulièrement évoqué et mis en avant. Des mesures sont prises. Des lois sont votées. Des budgets alloués.

Mais dans les faits, les cas recensés officiellement restent aussi nombreux. Les personnes victimes ont toujours du mal à se faire entendre, à être crues et correctement prises en charge, soutenues et aidées.

Le chemin est encore long mais en continuant d’agir concrètement sur le terrain et en unissant de façon intelligente les forces des acteur engagés (associations, collectifs, entreprises, gouvernement) nous y parviendrons. Nous ne lâcherons rien.

En cette journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes : avez-vous un message à faire passer ?

Croyez les personnes qui viennent vous parler et se confier. Écoutez-les avec attention. Laissez-les parler. Cela sera un énorme pas de fait.

Même si tout ne sera pas résolu dans l’immédiat : elles sauront qu’elles ne sont plus seul.e.s. Cela change tout.

Quelles sont les prochaines étapes pour THE SORORITY FOUNDATION ?

L’ouverture de la communauté THE SORORITY au monde entier avec l’arrivée des nouvelles associations engagées partout dans le monde. Elles seront visibles directement sur la carte de l’application afin de compléter le maillage représenté actuellement par la société civile.

L’arrivée de ce maillage associatif permettra de croiser et unir nos forces et compétences sur le terrain pour agir et aider au mieux les personnes qui se sentent isolées et en recherche de cette aide.

La montée en compétence de notre plateforme SAVE YOU au fur et à mesure que des nouvelles personnes sont aidées. Avec plus de soutien, nous espérons rapidement pouvoir compléter notre équipe (nous sommes pour le moment 2 sur la prise des appels), notamment avec des assistantes sociales sur d’autres fuseaux horaires.

Enfin, la poursuite de nos actions sur le terrain avec notre Festival ENSEMBLE – l’entraide humaine, des ateliers de self défense sur 2023 que l’on espère à terme pouvoir déployer partout dans le monde, des cercles de paroles, des moments forts d’entraide et d’échange.

Nous allons y arriver, nous en sommes convaincues. Petit à petit. Ensemble.

Vous pouvez nous soutenir en téléchargeant notre Flyer pour en parler autour de vous : https://www.jointhesorority.com/_files/ugd/205515_f7b1bb2f89254ce48ec3f3f963992c63.pdf

Pour nous contacter : saveyou@jointhesorority.com

Pour nous soutenir : https://www.helloasso.com/associations/the-sorority-foundation/formulaires/4/widget

Priscillia Routier-Trillard, fondatrice de The Sorority Foundation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *