Bilan du vote électronique des élections législatives pour les Français de l’étranger

Sans compter les élections des Conseillers des Français de l’étranger l’année dernière, c’est la deuxième fois que les Français de l’étranger sont incités à voter en ligne à l’occasion d’élections nationales.

Une question importante car le bon fonctionnement du vote en ligne augure un déploiement plus large. D’abord aux élections présidentielles pour les Français de l’étranger mais également pour les Français résidant sur le territoire national avec une digitalisation du vote très attendue.

L’ASFE a suivi pour vous les opérations de vote électronique lors des deux tours des élections législatives des députés hors de France et vous résume le déroulement de ces dernières semaines.

Quelques chiffres

La participation est globalement en hausse et notamment en raison du vote électronique qui permet à de nombreux Français de ne pas avoir à se déplacer pour voter.

Selon les chiffres du ministère, le taux de participation à ce premier tour des élections législatives s’élevait à 22,51% avec :

  • le vote par internet pour 17,32% des électeurs ;
  • le vote à l’urne pour 5,10% des électeurs ;
  • et le vote par correspondance pour 0,09% des électeurs.

Au deuxième tour, le taux de participation s’élevait à 24,77%.

Au total pour le premier tour, c’est plus de 20 553 demandes d’assistance qui ont été traitées, 26 400 échanges avec les électeurs et 32 personnes mobilisées. Les demandes sont réparties comme suit : la moitié des demandes concerne à part égale, un mot de passe ou un code de validation non reçu, 17 % sur des problèmes de Numic, 9% sur des identifiants non reçus et 7% sur des mots de passe et des identifiants non reçus.

Incidents notables des élections législatives

Au premier tour du scrutin

Opérations techniques préparatoires du scrutin au premier tour du scrutin

La création récente de deux nouvelles circonscriptions consulaires Monterrey et Nassau n’a pas été prise en compte dans le système de vote. Alors que les envois de mots de passe et d‘identifiants avaient déjà été fait pour l’ensemble des Français hors de France, les 7000 personnes inscrites sur ces nouvelles LEC n’avaient pas reçu de mots de passe. Cela avait également pour conséquence de ne pas permettre la reconnaissance de l’ensemble des mots de passe générés pour tous les électeurs dans le système.

Le correctif apporté a nécessité un nouvel envoi généralisé à l’ensemble des électeurs établis hors de France de nouveaux mots de passe et identifiants en y incluant les listes de Monterrey et de Nassau. 

Un courriel d’information a été envoyé par mail afin d’expliquer les raisons de ce double envoi et une communication a été réalisée sur le site de France Diplomatie.

Délivrabilité des identifiants et des mots de passe via les opérateurs AOL et Yahoo au premier tour du scrutin

Il a été constaté qu’en raison de la volumétrie importante des emails envoyés (deux mails et deux sms à destination des 1 446 333 Français inscrits), certains opérateurs auraient considéré comme du hameçonnage les messages en question. On estime que 18 000 électeurs ont été bloqués en l’absence de code de validation au moment de vouloir valider leur vote. Un filtrage au niveau de l’adresse émetteur du MEAE qui empêche une bonne réception. Deux solutions ont été envisagées par le bureau de vote électronique et les experts indépendants. Inscrire l’adresse mail et le MEAE comme émetteur sur une “liste blanche” auprès des fournisseurs Yahoo et Aol ou bien, modifier la solution de vote donc interrompre le scrutin pour lever les sceller et changer le nom d’émetteur.

La première solution a l’avantage de ne pas interrompre le scrutin mais repose sur la validation des opérateurs concernés. La deuxième solution, a l’avantage d’être mise en place en interne et donc, plus facilement réalisable mais comporte de forts inconvénients comme la suspension du scrutin (donc l’impossibilité pour des électeurs de voter) et une intervention sur la solution de vote compromettant la sécurité du scrutin. 

Finalement, c’est une troisième solution qui a été privilégiée puisque Orange a pu modifier directement sur la solution mutualisée des codes de validation et du nom d’émetteur utilisé par le MEAE, de sorte à ce que les opérateurs locaux n’assimilent plus ces messages comme indésirables. Après une série de tests, la mesure a été pleinement fructueuse : le taux de délivrabilité et le nombre de votes ont ainsi augmenté sensiblement?

Coupure internet sur les sites France Diplomatie au premier tour du scrutin

L’ensemble des sites internet France Diplomatie a été indisponible à la suite d’une coupure de courant mercredi 1er juin entre 2H20 et 7 heures du matin, entraînant l’impossibilité d’accéder à la plateforme de vote en ligne.L’incident n’a pas immédiatement été signalé au Bureau du vote électronique, qui n’a donc pu trouver de solution alternative afin de rétablir l’accès à la plateforme au plus tôt. Les citoyens résidant sur le continent asiatique et américain ont été pénalisés, et ce, quelques heures avant la fermeture du scrutin à midi, heure française.

Une communication du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a été faite à l’ensemble des électeurs par mail, sur le site France Diplomatie et sur les réseaux sociaux. Une prolongation du scrutin en ligne n’a pas été décidée car d’autres modalités de vote étaient possibles et que cela supposait la levée des scellés et la suspension du scrutin : la protection de l’intégrité des résultats a été préférée à cette première solution.

Au second tour du scrutin

Délivrabilité des identifiants et des mots de passe via l’opérateur Bigpond au second tour

De la même manière qu’au premier tour avec des opérateurs différents, des correctifs ont été apportés avec succès et un courriel aux électeurs possédant une adresse mail bigpond a été envoyé.

Renvoi des mots de passe aux électeurs en Israël

Une réunion de crise s’est tenue avec les membres du Bureau de vote électronique lors du second tour pour aborder la non recevabilité de toutes les demandes de renvoi de mots de passe pour les personnes situées en Israël. Aucune demande sur les 500 envois n’a abouti contrairement au taux de délivrabilité de 74% des sms lors du premier tour sur les 60 000 personnes inscrites sur les listes électorales consulaires. Tous le opérateurs ont été concernés, ce qui a conduit à l’envoi d’un message par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères. Un correctif a été apporté pour permettre une meilleure délivrabilité.

Horodatage de la solution de vote lors du second tour

Un prestataire externe est chargé d’horodaté régulièrement la table d’audit du système de vote. Les “jetons d’horodatage permettent de protéger l’intégrité du scrutin et précisément de la table d’audit dans laquelle est écrite les empreintes numériques de tous les événements (contrôle d’intégrité, configuration, paquets de bulletins de vote) et toutes les connexions à la solution de vote. L’horodatage permet de rendre infalsifiable cette empreinte car toute tentative de modification modifierait l’empreinte numérique.

L’horodatage prévu n’a pas été délivré dans les délais établis dimanche 12 juin et aucune alerte n’est remontée suffisamment rapidement aux instances compétentes. Des extractions manuelles de la table d’audit ont été faites par le président du bureau de vote électronique et données aux experts indépendants et à l’ANSSI pour vérification. Aucune altération ni intrusion dans le système de vote n’a été relevé. Cela n’a eu aucune conséquence sur l’accès au portail de vote et sur le bon déroulement du scrutin.

Axes d’amélioration

Taux de recevabilité et d’admissibilité des identifiants, mots de passe et codes de validation

Les mails ont des taux supérieurs de délivrabilité que les SMS qui eux dépendent de nombreux opérateurs locaux et des conditions politiques en cours. 

Courriel

Le taux de délivrabilité des mails au premier tour été 93,5% et de 94,9% au second tour. 59 371 courriels n’ont pas été délivrés, soit un peu plus de 5%, pour des raisons diverses : courriel en échec à cause d’un opérateur, boîte mail pleine ou adresse mail incorrecte.

SMS

Les libellés des sms ont aussi pu être modifiés en fonction des zones géographiques et du taux de recevabilité. Pour le deuxième tour, la Thaïlande, la République dominicaine, la Namibie, l’Algérie, la Russie ou encore l’Argentine ont vu leur taux de délivrabilité SMS augmenter avec soit de nouvelles “routes” d’envoi en fonction des opérateurs ou un libellé adapté de l’émetteur. L’Argentine a vu son taux passer de 38,73 %a u premier tour à 77,31% au second tour. Les Philippines sont passées de 11% à 62%.

Une adresse mail pour plusieurs personnes dans une famille 

Le MEAE conseille de ne pas utiliser la même adresse pour plusieurs électeurs, la réception des identifiants par courriel pouvant entraîner des inversions. Face à de nombreux cas de confusion en cas de partage d’adresse mail, les courriels contenant les identifiants renvoyés contiennent désormais le nom et le prénom de l’électeur pour plus de lisibilité.

2 commentaires

  1. Je suis tout de même assez surpris de constater l’énormité des défaillances internes. Je ne parle pas des blocages dus aux opérateurs locaux, ça, on peut le comprendre. Mais envoyer les identifiants et les codes sans prendre en considération un nouveau découpage de circonscription ! Pire encore, comment un site dédié à recevoir des votes peut-il être dépendant d’une coupure d’électricité ! Au 21e siècle !!! Personne ne sait qu’il existe des systèmes de secours pour les serveurs informatiques ? Imaginez Google s’excuser pour une coupure d’électricité !
    Sans parler de l’impossibilité pour moi de recevoir le code pour le 2e tour malgré mes nombreuses tentatives. Alors que tout a fonctionné parfaitement au 1e tour. Et aucune des explications ne correspond à mon cas.
    Comment se contenter d’un pourcentage de réception qui ne se rapproche pas de 100, et de loin !
    Non, désolé, je ne comprends pas comment un vote puisse être aussi mal géré, et surtout pris avec aussi peu de sérieux.

  2. L’automne dernier, je me suis portée volontaire pour le test grandeur nature du vote par internet à Vienne et tout a parfaitement fonctionné du début à la fin.

    Ce ne fut pas le cas poue le scrutin du 1er tour…. Si j’ai bien reçu le mot de passe par SMS (les 2 fois), l’identifiant ne m’est pas parvenu ! Même pas dans le spam. Or j’étais en vacances et n’avais pas accès à mon NUMIC. Ma demande d’assistance a reçu une réponse totalement inutile. Je n’ai donc pas pu obtenir un nouvel identifiant, et par conséquent nái pas pu voter. Quelle déception!

    Heureusement que j’avais prévu de rentrer de voyage la veille du 2e tour. j’ai donc pu voter à l’urne au Lycée français de Vienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *