Compte personnel de formation pour les Français de l’étranger

Le compte personnel de formation est un dispositif de financement public de la formation continue permettant d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. Il est venu remplacer en 2015 le droit individuel à la formation. Les salariés du secteur privé et agents du secteur public avaient jusqu’au 30 juin 2021 pour transférer les droits acquis sur le DIF vers le CPF, faute de quoi les heures accumulées seraient perdues.  Des rappels ont été faits par les employeurs. De nombreux Français résidant et travaillant à l’étranger ayant acquis des heures au titre du DIF lors de périodes travaillées en France n’ont pas effectué ce transfert, à défaut d’informations Evelyne Renaud-Garabedian a voulu s’assurer auprès de la ministre du Travail qu’une personne ayant cumulé des heures sur son DIF mais ayant cessé de travailler en France depuis le 31 décembre 2014 dispose néanmoins d’un CPF. Elle lui a demandé aussi qu’une tolérance puisse être accordée aux Français de l’étranger n’ayant pas transféré leurs droits avant la date limite et a souhaité connaitre les modalités de recours en cas de perte des droits. (voir la question ici)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *