4 États – 4 profils Français : TEXAS

L’équipe de l’ASFE-Centre/Sud-Ouest des Etats-Unis vous propose une série spéciale pour mettre en lumière des Français de toute la région, qui à travers leur parcours atypique, font briller le savoir-faire français dans notre circonscription. Dans cet article, le Texas est à l’honneur.

Rencontre avec Arnaud Acaries – Chef à Bonjour Café.

Pouvez-vous vous présenter, votre parcours, et quand êtes-vous arrivé aux Etats-Unis ?

Je me présente, Chef Arnaud Acaries, née à La Rochelle, propriétaire d’un petit café-boulangerie familiale “Bonjour Cafe”, j’ai 33 ans, marié à une magnifique femme de New-York, originaire du Guatemala et père de 2 magnifiques petits garçons de 2 et 5 ans Léo et Gabriel ! 

Après quelques années passées à l’armée, je me suis envolé pour Saint-Martin dans les Caraïbes pour une aventure personnelle et c’est là que j’ai rencontré ma femme Wendy, nous sommes marié depuis 6 ans maintenant! J’ai découvert ma passion pour la cuisine et la pâtisserie en arrivant à Houston quand je passais mes journées à cuisiner pour ma muse faute d’avoir un permis de travail. 

Ma femme était tellement conquise par mes créations à la maison qu’elle m’a poussé à m’inscrire dans une école culinaire française ici à Houston. Pendant 2 ans j’ai appris et enrichi ma culture culinaire française avec de prestigieux chefs français. À mon arrivée à l’école, j’ai tout de suite exercé en tant que pâtissier dans un petit restaurant où je n’avais que 1 mètre carré pour travailler, cela m’a permis de reproduire ce que j’apprenais la veille à l’école et je travaillais le soir en tant que serveur pour pouvoir payer mon diplôme culinaire, ce fut dur et intense mais c’est ça le rêve américain!!! 

J’ai beaucoup travaillé depuis toujours au sein de la restauration, livreur, serveur, hôte, pâtissier, manager, vendeur, et aujourd’hui chef exécutif au sein de mon propre établissement ce qui fait que je suis vraiment complet et que je connais tous les aspects de la restauration.

Après ma remise de diplôme des mains de Monsieur Le Nôtre, qui au passage est un très grand et respectable monsieur et master chef, j’ai eu l’opportunité d’obtenir un poste de chef pâtissier au sein d’un beau restaurant français. Dans cet établissement j’ai travaillé avec de grands chefs qui ont complètement changé et ouvert ma vision sur la cuisine et la pâtisserie moderne, merci à eux Chef Bruno Gallou et Chef Kévin d’Andréa, pour sûr je ne serais pas qui je suis aujourd’hui sans eux! 

Puis l’idée et l’opportunité d’ouvrir mon propre business c’est présenté et je dois dire que sans ma chère et tendre épouse qui joue un rôle majeur au sein de Bonjour Café rien n’aurait été possible !

Avez-vous rencontré des obstacles dus à la différence culturelle ? 

En tant que migrant, étranger, visiteur ou globe-trotter, peu importe comment vous appelez cela, bien sûr qu’il a et aura toujours des différences et difficultés majeures. La langue est pour moi la plus grande barrière, pas facile de communiquer, se faire comprendre (avec l’accent français) ou bien de comprendre surtout avec les Texans et même encore aujourd’hui avec ma femme donc c’est un travail de tout les jours!!! 

Que retenez-vous de vos différentes expériences aux Etats-Unis et plus particulièrement au Texas ?

Rugbyman depuis ma tendre enfance, je me suis engagé au sein d’une équipe locale  ici à Houston et ce fût une expérience mémorable avec des joueurs de différents pays, continents et cultures, en passant par l’Australie à l’Angleterre, de la Corée à l’Argentine, ce fût une expérience et des moments très forts! De très belles rencontres.

Quel(s) conseil(s) voudriez-vous partager aux Français qui souhaiteraient se lancer ici ?

Un conseil à donner pour le futur français qui voudrait se lancer? Trouver une femme ou un homme américain ça rend la vie plus facile, petite blague mais si c’est vrai! 

C’est toujours difficile de donner un conseil, chaque expérience et chaque histoire est différente, le seul conseil que j’aimerais donner c’est de faire les choses avec amour et les gens le sentiront.

L’année qui vient de s’écouler n’a pas été facile, comment abordez-vous l’avenir ?

Cela fait maintenant 2 ans que nous avons ouvert dont un an sous le régime du virus COVID-19 qui bien sûr nous a énormément touché comme la majorité des businesses mais “thanks god” nous sommes toujours ouverts donc je ne peux pas me plaindre même si ma nature de frenchie grumpy lui voudrait se plaindre! 

L’avenir est incertain malgré une hausse du chiffre et de la fréquentation mais nous vivons au jour le jour sans savoir si demain nous serons encore ouverts! 

Mais on se bat et on s’accroche (encore mon côté frenchie!)

La concurrence à Houston est rude, comment arrivez-vous à vous démarquer ?

Effectivement la concurrence est rude à Houston, blague à part il y a plus de restaurants que d’habitants au mètre carré, c’est dingue! 

Mais nous arrivons à tirer notre épingle du jeu en proposant des produits frais et faits maison et bien sûr en proposant des plats que l’on ne trouve pas ailleurs comme mon fameux “French burger”  composé d’un bun maison, viande de canard, aubergine et fromage à raclette, une bombe!!

🥐  Bonus: la question “cerise sur le gâteau” 🥐

A l’ASFE, nous avons à cœur de soutenir la communauté française dans son ensemble, quel autre projet local voudriez-vous nous partager ?

J’aimerais finir en évoquant une petite pâtisserie dans le centre de Houston “Mademoiselle Louise” avec qui nous sommes en partenariat, ils nous fournissent de magnifique croissant (seule chose que je ne fais pas moi-même malheureusement). Je suis ravi de travailler avec eux, ce sont des gens formidables et les produits sont fantastiques , je leur fais un petit clin d’œil! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *