4 États – 4 profils Français : LOUISIANE

L’équipe de l’ASFE-Centre/Sud-Ouest des Etats-Unis vous propose une série spéciale pour mettre en lumière des Français de toute la région, qui à travers leur parcours atypique, font briller le savoir-faire français dans notre circonscription. Dans cet article, la Lousiane est à l’honneur.

Rencontre avec Paul Nevski – Auteur, Conférencier, Fondateur du Monde Créole.

Pouvez-vous vous présenter, votre parcours, et quand êtes-vous arrivé aux Etats-Unis ?

Je suis arrivé aux USA à l’âge de 15 ans (1977), dans une famille d’accueil (exchange student) à Alexandria, centre de la Louisiane, puis je suis revenu chaque année passer 3 mois/an. Je suis médecin de formation, musicien et j’écris à mes heures perdues. Mon éditeur est en France.

Le tourisme est rentré dans ma vie par hasard : participation à la restauration de la plantation Laura en tant qu’investisseur (1993) + recherche/traduction de 5000 pages venant des Archives Nationales à Paris sur la famille de Laura Locoul (1861-1963). 

Puis création de ma société, “Le Monde Créole” en 1996, qui propose des visites de la Nouvelle-Orléans.

Je possède la double nationalité depuis 35 ans.

Que retenez-vous de vos différentes expériences aux Etats-Unis et plus particulièrement en Louisiane ?

Je connais mal les Etats-Unis, je connais mieux la Louisiane.

Je dirais un sens de la résilience. 

C’est un pays où la nature, les éléments, l’économie (pluies, tornades, ouragans, pauvreté) sont impitoyables. Ici, on est toujours sur le fil du rasoir, climat anxiogène (autrefois épidémies de cholera, typhus, fièvre jaune qui décimaient la population). 

D’où, le besoin de faire la fête et de laisser les bons temps rouler… Tant que les bons temps durent, comme pour conjurer le sort (ici on croit aux forces invisibles, au vaudou). Les gens ici ont l’air toujours de blaguer, ce sont en fait des résistants, des reconstructeurs inlassables.

Quel(s) conseil(s) souhaiteriez-vous partager aux Français qui souhaiteraient se lancer ici ?

Suivre son rêve, écouter sa petite voix intérieure et venir déjà sur place dans un premier temps car la Louisiane a une “mystique” mais la réalité est plus abrupte au quotidien. Ce n’est pas un pays de modération mais marqué par des extrêmes.

De nouveaux projets pour l’avenir ?

Les projets viennent à moi, je les examine et suis mon instinct mais il est rare que j’initie des projets moi-même.

Pour le moment, j’ai le privilège d’être en contact avec des personnes de talent qui souhaitent se joindre à ma société pour remettre en route nos ateliers de cuisine afro-créoles et cajuns (qui fonctionnaient très bien avant la crise sanitaire). Projet du bien manger, de la convivialité autour d’une table en reliant le contenu de l’assiette à l’histoire multiculturelle de la Louisiane et de La Nouvelle-Orléans: FOOD, FUN, FRENCH !

⚜️  Bonus : Les 3 questions “qui se font la malle” ⚜️

Un événement culturel ou lieu incontournable à ne pas manquer à la Nouvelle-Orléans ?

Jazz Fest ou Satchmo Fest au mois d’août.

Trois mots pour décrire la Nouvelle-Orléans

L’histoire -d’une- différence.

Ou, FOOD, FUN, FRENCH

A l’ASFE, nous avons à cœur de soutenir la communauté française dans son ensemble, quel autre artiste/projet local français voudriez-vous nous partager ?

L’association France-Louisiane dont je suis le représentant pour La Nouvelle-Orléans.

Plein d’infos, de tuyaux pratiques pour celles et ceux qui désirent venir vivre chez nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *