Fermeture de la frontière avec la Moselle : quelles conséquences ?

L’Allemagne a décidé dimanche dernier de clôturer une partie de sa frontière avec la Moselle, car le département est classé à “haut risque Covid” par l’Allemagne. L’équipe de l’ASFE s’est entretenue avec Marc Esser, binational franco-allemand vivant en Allemagne proche de frontière française, sur ce sujet.

Quelle est la situation sanitaire actuelle en Allemagne ?

L’Allemagne connaît actuellement des chiffres plutôt encourageants, mais l’apparition des variants fait peur aux acteurs politiques qui hésitent à rouvrir les commerces et restaurants.

L’Allemagne a surpris tout le monde dimanche en annonçant la quasi-fermeture de sa frontière avec la Moselle, classée à “haut risque Covid”. Quelles en sont les conséquences pour les travailleurs frontaliers ?

Pour tout franchissement de la frontière en provenance du département de la Moselle vers l’Allemagne, les frontaliers doivent présenter un test PCR ou antigénique de moins de 48 heures. Les transports en commun entre les deux pays ne circuleront pas.

Y aura-t-il des contrôles à la frontière systématiques ?

L’Allemagne renonce expressément aux contrôles systématiques de ses frontières avec le département de Moselle. Des contrôles aléatoires peuvent être effectués dans l’arrière-pays près à proximité des frontières.

L’Allemagne filtre-t-elle ses autres frontières avec ses pays voisins ?

Effectivement, le dispositif mis en place concernant la frontière avec le département de la Moselle apparaît comme un traitement de faveur à aux yeux des Tchèques et les Autrichiens qui se voient confrontés au filtrage systématique de la frontière par les autorités allemandes.

L’Allemagne est un pays qui sort de deux mois et demi de fermeture des commerces non-essentiels et des écoles. Ces efforts ont-ils payé ? 

Les efforts sembleraient payer car le taux d’incidence à chuté de façon significative et s’élève aujourd’hui à 65 (moyenne allemande).

Comment se déroule la campagne vaccinale en Allemagne ?

A ce jour (lundi 1er mars), l’Allemagne a vacciné 3,9 millions personnes, soit 4,67 % de la population. A cause de la pénurie de vaccins, la campagne vaccinale a connu un ralentissement net ces dernières semaines. Font partie des personnes prioritaires entre autres les personnes âgées de 80 ans et plus. Pour plus de détails il faut se référer au dispositif mis en place dans son Land de résidence.

Avez-vous autre chose à ajouter ?

La fermeture de la frontière franco-allemande ou le filtrage systématique à la frontière n’apportent rien de plus en matière de protection sanitaire. Les disparités en terme d’évolution épidémique même à l’intérieur de l’Allemagne sont grandes et dans la plupart des cas on peut se rendre librement d’un lieu fortement touché à un lieu moins touché.

Alors pourquoi fermer les frontières ? L’expérience de la fermeture de la frontière en mars 2020 m’a fait prendre conscience de la bêtise et le inefficacité de cette mesure. En plus, il est impossible de contrôler la frontière sur toute sa longueur. Ainsi, par exemple, en avril 2020 les frontaliers prenaient des chemins forestiers pour se rendre en Allemagne ou en France et ce soit pour échapper à tout contrôle soit pour diminuer le temps d’attente à la frontière. Les banderoles rouge et blanc ont été rapidement sectionnées (voir photo avril 2020 ci-dessous).

Crédits : Marc Esser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *