Situation des candidats libres au baccalauréat à l’étranger

Votre Sénatrice a interpelé  le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse sur la situation des candidats libres au baccalauréat à l’étranger. Au même titre que les élèves scolarisés sur le territoire national, les candidats scolarisés dans les établissements à l’étranger homologués seront évalués à l’examen du baccalauréat sur la base du contrôle continu. Par contre, le ministère de l’Education nationale vient de préciser que les candidats scolarisés dans un établissement non homologué se présentant donc en candidats libres devront, de leur côté, passer des épreuves au mois de septembre 2020, ce qui constitue une rupture d’égalité et compromet leur inscription dans l’enseignement supérieur. Elle a souhaité savoir si ces élèves bénéficieront de la même façon du bénéfice de la conservation de leur inscription dans l’enseignement supérieur acquise dans Parcoursup jusqu’à la proclamation de leurs résultats au baccalauréat en septembre prochain. Elle a souhaité également s’assurer que les candidats suivant un enseignement dispensé par le CNED seront bien évalués à l’examen du baccalauréat sur la base du contrôle continu. (voir la question ici)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *