Extension de l’aide versée aux étudiants en situation de précarité aux jeunes dont les parents résident à l’étranger

La Sénatrice Evelyne Renaud-Garabedian a interrogé la Ministre de l’Enseignement supérieur sur l’aide de deux-cents euros versée aux étudiants en situation de précarité dans le cadre de la pandémie mondiale. Cette aide va être versée à huit-cent mille étudiants dont la situation s’est dramatiquement dégradée à cause du coronavirus, à la suite de la perte d’un emploi, de l’annulation ou de l’interruption d’un stage. Cette somme sera également accessible aux étudiants ultramarins en formation initiale – boursiers ou non – restés en métropole, sans d’ailleurs qu’ils aient à justifier de la perte ou de l’annulation d’un emploi ou d’un stage. Elle lui a demandé si cette aide allait être étendue aux étudiants qui n’ont pu retourner chez leurs parents résidant à l’étranger et qui vivent pour certains une précarité préoccupante.(voir la question ici)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *