Covid-19 : l’élan solidaire national

On dit volontiers que les femmes et les hommes révèlent leur vrai caractère dans l’adversité. Le même constat peut être dressé à propos des Nations et de toutes organisations sociales. La crise mondiale du coronavirus permet ainsi de voir comment chacun réagit : les chefs d’Etat et de gouvernement, les sociétés et, bien sûr, les individus. Pour le meilleur et pour le pire.

Inutile de revenir sur l’inconséquence, l’inconscience, l’égoïsme observés ici ou là dans certaines attitudes en cette période difficile, dont nul ne peut prévoir la fin. Ni les conséquences : celles-ci seront politiques, diplomatiques, sociales, sanitaires, culturelles…
Plus intéressant est de souligner la générosité, la solidarité, la bienveillance dont beaucoup font preuve. Dans nos pays souvent accablés de mille critiques, ces valeurs ont encore un sens. Chaque jour en apporte des preuves. Les exemples sont multiples, en France notamment. Pour surmonter l’absence de masques en nombre suffisant, pour aider les personnels soignants épuisés par leurs missions, soutenir les personnes âgées particulièrement exposées à la pandémie.

Ce sont des entreprises – petites, moyennes et grandes – qui changent de spécialité pour fabriquer le matériel nécessaire aux hôpitaux ; des particuliers qui se dévouent pour loger, nourrir et aider les soignants et leurs familles ; des associations qui se démènent pour trouver des solutions pratiques à la vie quotidienne ; des artistes et sportifs qui s’engagent bénévolement pour venir au secours de ceux qui en ont besoin.

Ainsi cette initiative lancée par Anne Roumanoff et le fondateur de l’ASFE – Jean-Pierre Bansard – baptisée « Solidarité avec les soignants ». L’association de ces deux figures a permis de mettre en place un relai actif et énergique pour réunir des fonds et fournir au corps médical de tout ce qu’il manque. « Nous étions seuls au départ, nous sommes maintenant une équipe de trente bénévoles à participer et chercher des fournisseurs, répertorier les demandes, commander, chercher des solutions … », confient Anne Roumanoff et Jean-Pierre Bansard, qui ne comptent pas leur temps pour se rendre utile dans la crise sanitaire que traverse la France. Un bel exemple, parmi des centaines d’autres, à suivre et à saluer…

Ce merveilleux élan national est rendu d’autant plus efficace qu’il peut aujourd’hui s’appuyer sur la technologie numérique, qui facilite la circulation de l’information et des échanges. Face au Covid-19, nous ne sommes pas complètement démunis. Nous pouvons compter sur l’Homme et son génie inventif, ses facultés d’adaptation et sa détermination à faire face en toutes circonstances. Il n’y a pas plus beau message d’humanité.

L’équipe de l’ASFE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *