TELECHARGER LA FICHE PDF

Les jeunes Français sont de plus en plus nombreux à vouloir vivre une expérience à l’étranger. Décrocher un job d’été est l’un des moyens pour s’expatrier quelques mois.

POURQUOI TRAVAILLER A L’ÉTRANGER POUR L’ÉTÉ ?

LES POINTS POSITIFS

Partir à l’étranger afin de travailler l’été est une expérience enrichissante. Il existe plusieurs avantages liés à un job d’été à l’étranger. Les points suivants correspondent aux points positifs liés à un job d’été dans un autre pays :

  • Améliorer ces compétences en langues étrangères comme l’anglais, l’espagnol, l’italien, l’allemand, le mandarin, etc. L’apprentissage et la maîtrise d’une autre langue peut être un point positif et important auprès de futurs employeurs ;
  • Apporter une valeur ajoutée sur son CV lors des prochains entretiens d’embauche. Ce type de démarche permet de peaufiner son profil en démontrant une certaine autonomie, responsabilité et curiosité. Parfois, l’expérience à l’étranger peut devenir un accélérateur de carrière pour l’avenir professionnel ;
  • Découvrir une autre culture. Avoir un job à l’étranger permet également de découvrir un autre pays, de s’enrichir d’autres us et coutumes, de communiquer avec personnes différentes et de  visiter divers lieux.  Cela entretient une certaine ouverture d’esprit, une richesse de savoirs avec et une forte capacité d’adaptation ;
  • Se faire de l’argent de poche pour le reste de l’année. Il est possible d’avoir un job d’été à l’étranger afin de mettre de l’argent de côte ;
  • Développer un nouveau réseau à l’étranger. Ce réseau peut avoir plusieurs finalités comme trouver un futur emploi, pratiquer régulièrement une langue étrangère avec des correspondants ou encore tisser des liens forts.
DÉMARCHES IMPÉRATIVES EN AMONT

Nous vous recommandons de vérifier quelques points avant d’entamer les démarches.

Premièrement, vous devez voir si vous pouvez travailler légalement dans le pays en question. En général, dans la zone UE, vous pouvez travailler avec votre passeport ou votre carte d’identité. En dehors de cette zone, il faudra obtenir un permis de travail adapté (par exemple, le « Working Holiday Visa » pour l’Australie et les Etats-Unis).

Deuxièmement, il est recommandé de mettre à jour votre CV et lettre de motivation afin qu’ils s’adaptent aux standard du pays dans lequel vous souhaitez postuler. En effet, dans certains pays, il peut être fortement recommandé d’éviter d’indiquer des éléments comme la photo, l’âge ou encore le statut familial. Vous pouvez utiliser le CV d’Europass afin de décrire vos qualifications pour les pays membres de l’Union européenne.

Bon à savoir

Le contrat de travail – Dans l’Espace Economique Européen (EEE), l’existence d’un contrat est obligatoire et est soumise à la législation du pays d’accueil. Hors EEE, la forme du contrat de travail est variée et l’obtention d’un permis de travail peut s’avérer nécessaire.

LES JOBS D’ÉTÉ

Il existe un nombre important de jobs d’été possibles à l’étranger. Nous vous présenterons quelques jobs, communs ou non, afin de montrer cette vaste palette. Cela vous donnera également des pistes de recherche pour entamer cette phase.

  • Les programmes utilisés par les backpackers afin de voyager et de travailler sans se ruiner. Il peut s’agir d’un travail dans une ferme d’un habitant en Nouvelle-Zélande. Ainsi, vous pouvez travailler quelques heures par jour en échange d’un logement et du couvert ;
  • Les House Sitting correspondent à la garde d’une maison d’une famille partie en vacances. Cela permet de séjourner à l’étranger sans payer de logement. En effet, en dehors de l’hexagone, le prix des logements peut être assez onéreux. A côté de cela, vous pouvez rencontrer les locaux et profiter de la culture locale ;
  • La cueillette de fruits pour les plus débrouillards et dégourdis. Avant tout, il faut être un habitué de ces conditions de travail qui peuvent s’avérer difficiles. De plus, il est possible d’effectuer plusieurs petits jobs de cueillette afin d’optimiser son temps et d’augmenter ces revenus. Dans certains pays, la main d’œuvre étrangère est fortement appréciée comme en Australie. Parfois, on peut vous proposer le logement et le couvert en plus du salaire ;
  • L’hôtellerie et la restauration est le secteur d’activité le plus demandeur. Vous pouvez travailler dans un café, un bar, un restaurant ou un hôtel. Il existe une forte demande de main d’œuvre dans certaines zones prisées par les touristes comme au Royaume-Uni. Certains hôtels peuvent vous offrir l’hébergement lors de votre job .
  • Le sauvetage et le secourisme balnéaire est un job typique si vous souhaitez vous rendre sur une île ou près d’un littoral. Ainsi, il est possible d’être maître-nageur sauveteur si vous remplissez certaines conditions. Vous pourriez alors profiter de magnifiques paysages tout en rendant un service ;
  • Fille ou garçon au pair correspond à la garde d’enfant(s). Cela permet de s’immerger complètement dans une nouvelle culture car vous intégrez une famille d’accueil. En général, il s’agit de 30 heures de travail hebdomadaire. Ces pratiques sont courantes pour les familles australiennes, américaines et anglaises. Ce job permet également de perfectionné son anglais ou à l’inverse vous pouvez proposer des cours de français. La famille d’accueil vous héberge, vous nourrit et vous donne de l’argent pour vivre. Pour ce faire, certaines conditions doivent être remplies comme un casier judiciaire vierge, une expérience de garde d’enfants, le permis de conduire, etc. ;

Bien entendu cette liste n’est pas exhaustive, il existe beaucoup d’autres jobs d’été (guide touristique, photographe de souvenirs, vendeur de crèmes glacées ou de textiles, agent d’entretiens, hôte ou hôtesse, animateur dans des centres de vacances, etc.).

EXEMPLES DE JOBS DANS TROIS PAYS

Il existe autant de possibilités de réaliser un job d’été à l’étranger qu’il existe de pays (Canada, Italie, Espagne, Allemagne, Grèce, Irlande, Nouvelle-Zélande, etc.). Certaines destinations comme l’Australie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis semblent rencontrer beaucoup de succès auprès de jeunes saisonniers.

Trouver un job d’été au Royaume-Uni n’est pas compliqué mais peut s’avérer long. Notons qu’il n’est pas nécessaire de se procurer un permis de travail (en tout cas avant le Brexit). Quelques sites permettent de faciliter cette procédure de recherche. Les secteurs phares sont l’hôtellerie et la restauration, les organismes de séjour (centres de loisirs), fille/garçon au pair. Un autre avantage est la proximité avec la France. Il faut savoir qu’une semaine de travail peut aller de 30 à 40 heures. Selon la loi britannique, la rémunération se fait en fonction de l’âge des travailleurs.

Trouver un job d’été en Australie demande beaucoup de patience. Il est indispensable de faire une demande pour un PVT-WHV (Permis Vacances-Travail ou Working-Holiday Visa). Ce document vous permet de travailler légalement pour une période de 2 ans maximum. Pour trouver un job, vous pouvez utiliser la presse papier, les plateformes en ligne, les sites officiels (par exemple la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Australienne) ou encore les sites qui référencent toutes les entreprises australiennes.

Trouver un job d’été aux Etats-Unis demande une certaine rigueur. Il faut savoir que la durée maximale du visa pour un job aux Etats-Unis est du 1er juin au 30 septembre. Ainsi, il est possible de travailler dans un parc d’attraction, qui sont très nombreux aux USA, un parc national, un club de golf, un fast-food, hôtellerie, la surveillance des plages ou encore la logistique. Il existe également des jobs au pair afin de m’immerger parfaitement dans l’environnement. Notons que le salaire horaire fixe ne devrait pas être en deçà de 7,25$ selon la loi de l’Etat.

COMMENT TROUVER SON JOB D’ÉTÉ

Nous vous recommandons d’entamer la phase de recherche environ neuf mois avant l’été afin de vous positionner le plus tôt possible et avoir l’opportunité d’être recruté. Cependant, il est également possible de réaliser les démarches sur place dans le pays concerné. Cette technique peut s’avérer plus efficace dans certains cas.

Il existe des organismes spécialisés qui peuvent vous rechercher un job et s’occuper d’autres démarches essentielles comme le visa. Cela permet d’être guidé et accompagné avant et lors du séjour à l’étranger. En effet, le personnel de ces organismes peut vous accompagner pour trouver un job d’été. Néanmoins, nous vous recommandons de vous renseigner auprès de ces organismes assez tôt car certains sont victimes de leur succès.

Vous pouvez participer à des Forum Jobs afin de se renseigner sur les postes disponibles et rencontrer les recruteurs. Par exemple, un Forum Jobs a été organisé au siège de la Région à Lille le mercredi 24 avril. De nombreux secteurs d’activité sont représentés (commerce, grande distribution, inventaire, animation, hôtellerie, restauration, garde d’enfants, intérim, télémarketing, soutien scolaire, logistique, etc.).Lors de ces évènements, il est fortement recommandé de se munir de son CV à jour.

D’autres sites internet peuvent vous aider dans vos démarches :

Nous vous recommandons de ne pas négliger les réseaux de Français à l’étranger. Ils disposent d’informations et de conseils précieux.

Bon à savoir

Veuillez à faire attentions aux  fausses annonces sur Internet. En effet, il existe de fausses offres d’emploi sur les sites. Pour déceler ces annonces restez vigilants quant à l’écriture, les logos utilisés, les demandes extravagantes, etc. Voici quelques règles primordiales :

  • Ne pas communiquer d’informations personnelles à un inconnu ;
  • Ne pas verser de l’argent à un potentiel employeur ;
  • Ne pas accepter une rétribution sans contrat de travail ;
  • Vérifier que vous êtes bien protégés pas un antivirus et un pare-feu.

TELECHARGER LA FICHE PDF