Au sein de l’économie mondialisée, les Etats-Unis sont un majeur acteur qui peut influencer les autres Etats. Depuis plusieurs années, nous assistons à une guerre économique entre les Etats-Unis et l’Iran. De quoi s’agit-il ? Quelles sont les répercussions à l’échelle mondiale et en France ?

La guerre économique entre les Etats-Unis et l’Iran

Ces deux dernières années, les relations américano-iraniennes se sont dégradées.

Depuis le jeudi 2 mai, les sanctions des Américains ont été renforcées envers l’Iran. En effet, ce jour marque la fin des dérogations attribuées à huit pays en ce qui concerne l’achat de pétrole iranien. Si ces pays continuent d’acheter ce pétrole, ils s’exposeront à des sanctions venant des Etats-Unis. Cette guerre cause – ce qui est le but recherché – des dégâts à l’économie iranienne. Cela s’inscrit dans la stratégie de « pression maximale » pour contraindre Téhéran concernant ses « activités déstabilisatrices » – voir ici.

L’or noir est au centre de cette guerre. En effet, le pétrole représente 40% des ressources budgétaires de l’Etat iranien. Les Etats-Unis souhaitent baisser drastiquement les recettes liées à cet hydrocarbure. La sanction économique américaine s’est avérée efficace car l’Iran est en récession. Pour autant, le régime n’envisage pas de se soumettre et déclare avoir les moyens d’exporter son pétrole. Le Président Rohani a toutefois reconnu que cette situation allait être compliquée pour les Iraniens : le climat amène à une réduction de la valeur de la monnaie iranienne (notamment, une dégradation de plus de 5% en quelques jours) et la hausse des prix de tous les produits – voir ici).

Cette situation pourrait augmenter l’exaspération des alliés et partenaires traditionnels des Etats-Unis. En effet, ces tensions ont des répercussions sur le marché pétrolier.

Quelles sont les répercussions ?

Les répercussions correspondent à une fluctuation des prix du pétrole sur le marché mondial. Il faut souligner que ces fluctuations sont également dues à d’autres facteurs comme l’Arabie Saoudite, le gaz de schiste américain, la situation en Libye, les sanctions américaines contre le Venezuela, etc.

Quels sont les effets sur le prix du carburant en France ? Depuis quelques semaines, le prix du carburant remonte pour atteindre les niveaux les plus hauts depuis six mois, alors même que ce prix était à l’origine du déclenchement du mouvement des gilets jaunes. Actuellement, le gazole est à 1,47 euros le litre en moyenne et le sans-plomb 95 est à 1,85 euro le litre – voir ici. Différents facteurs peuvent expliquer cette hausse. Il faut savoir que 60% du prix payé à la pompe est constitué de taxes et 30% du prix du pétrole. Les tensions sur la scène internationale expliquent ces fluctuations.