CRÉATION D’UNIVERSITÉS EUROPÉENNES

« Une Europe dans laquelle aucune frontière n’empêcherait quiconque d’apprendre, d’étudier et de faire de la recherche. Un continent sur lequel passer du temps dans un autre État membre – pour étudier, pour apprendre, ou pour travailler – serait devenu habituel et où parler deux langues en plus de sa langue maternelle serait devenu la norme. »  Commission européenne

LE PROJET

La Commission européenne a accéléré son projet « d’Europe de l’éducation » avec la création d’un espace européen de l’éducation d’ici 2025.

Un montant de 30 millions d’euros sera consacré aux universités européennes. Cette nouvelle initiative a été approuvée par les dirigeants de l’Union européenne lors du sommet social de Göteborg. Le Ministère français de l’enseignement supérieur apportera son soutien à hauteur d’au moins 100 millions d’euros sur 10 ans.

Vers un espace européen de l’éducation

Afin de faire de l’espace européen de l’éducation une réalité, la Commission a présenté ses initiatives :

  • Reconnaissance mutuelle automatique des diplômes et des périodes d’études à l’étranger
  • Amélioration de l’enseignement et de l’apprentissage des langues
  • Carte d’étudiant européenne
  • Des universités européennes, avec des réseaux d’universités, d’ enseignements, de recherche et d’innovation.  La Commission lancera un programme pilote qui soutiendra six alliances d’universités européennes, regroupant chacune au moins trois établissements d’enseignement supérieur de trois pays.
  • La mise en place de centres d’excellence dans le domaine de l’enseignement et de la formation professionnelles

Ces alliances transnationales seront les universités européennes du futur, promouvant  les valeurs et l’identité européennes.  Cela a surtout pour but de permettre aux étudiants de bénéficier d’une mobilité accrue.

 

Un exemple

Après une année de travaux préparatoires fructueux, fondés sur une coopération universitaire soutenue, les universités de Coimbra (Portugal), Alexandru Ioan Cuza de Iasi (Roumanie), Pavia (Italie), Poitiers (France), Salamanque (Espagne) et Turku (Finlande) ont annoncé la création d’un consortium qui soumettra une candidature, intitulée «European Campus of City-Universities (EC2U) », à cette phase pilote des Alliances d’Universités Européennes

Communiqué de presse de la commission européenne

Source Europa

Source Les Echos

Source Europa

Source le petit économiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *