Ces Français qui disparaissent dans le Monde

En 2017, 216 Français disparaissaient à l’étranger, soit plus d’une disparition d’un ressortissant tous les deux jours, en augmentation par rapport aux 162 cas observés en 2012. 

Parmi ces disparitions, la plupart ne sont que de fausses alertes, résolues dans le mois suivant. Ainsi, la majorité des cas se trouvent être des personnes ayant la volonté de rompre avec leur environnement ou des touristes ayant effectué une modification soudaine de leur itinéraire de vacances, sans en avoir prévenu la famille.

Dans les autres cas, l’investigation nécessite plus de recherches. Entre une dizaine et une quinzaine de cas par an sont, quant à eux, jugés préoccupants. Le Ministère des Affaires Etrangères ne communique pas sur les dossiers de disparitions non élucidés, mais Interpol compte 18 fiches de ressortissants français toujours portés disparus.

Deux cas préoccupants ont été recensés dans les derniers mois. 

En juillet dernier, Tiphaine Véron, une femme de 36 ans, arrivée au Japon pour de courtes vacances, disparait dans la région de la ville de Nikko, au nord-est du Japon. La famille reste sans nouvelles depuis, tandis que sa sœur a interpellé les présidents des deux pays, Emmanuel Macron et Shinzo Abe sur Twitter, avant d’être entendue par les deux présidents pour une entrevue. 

La dernière disparition en date est celle Mathieu Martin, un Français disparu en août 2018, dans le nord de l’Argentine, aux confins de la Bolivie et du Paraguay, alors qu’il était en voyage à travers le monde. L’ambassade à Buenos Aires et les consulats suivent l’affaire de près et les autorités locales poursuivent les recherches. Le jeune homme n’aurait toutefois pas traversé la frontière avec le Paraguay. Selon sa mère : « les autorités ne trouvent pas de trace aux passages des frontières ».

Le Quai d’Orsay définit les disparitions « obligatoirement inquiétantes » comme des disparitions concernant un « mineur non protégé » ou un « majeur sous tutelle ou sous sauvegarde de la justice ». Une disparition « potentiellement inquiétante » est celle où la personne « cesse soudainement, depuis quelques temps, et sans motif apparent, de donner de ses nouvelles ce qui amène à croire qu’elle peut se trouver en difficulté ou aurait disparu de façon inquiétante ». 

Les démarches à entreprendre par la famille en cas de disparition sont les suivantes : 

  • Joindre le centre de crise et de soutien du ministère des Affaires étrangères, disponible 7/7 jours et 24/24 (+33151591100) ou les services consulaires du pays en question pour les résidents à l’étranger. Il faudra fournir le plus d’informations possible sur la personne disparue. 
  • Signaler la disparition à la police ou gendarmerie en France. 

Nous en profitons pour vous rappeler l’importance de s’inscrire sur Ariane lors de tout déplacement à l’étranger, et d’y expliquer votre itinéraire. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *