BREXIT: UNE PRIORITÉ DONNÉE AUX COMPÉTENCES EN MATIÈRE D’IMMIGRATION AU ROYAUME-UNI

 

Theresa May, Première ministre britannique, a annoncé le 2 octobre de nouvelles règles en termes d’immigration au Royaume-Uni[1]. Celles-ci entreront en vigueur après le Brexit. La priorité est donnée aux travailleurs qualifiés, mettant ainsi fin au système de libre circulation des européens au Royaume-Uni.

 

Le gouvernement britannique a ainsi affiché sa volonté de réduire l’immigration de personnes peu qualifiées et de baser son système d’immigration non plus sur les origines des travailleurs mais uniquement sur leurs compétences.

 

Theresa May a d’ailleurs pour objectif de réduire le solde migratoire à moins de 100 000 personnes par an. De plus, les immigrés seront dans l’obligation d’attester un certain niveau de revenus afin de ne pas pourvoir d’offres d’emploi auxquelles les britanniques pourraient prétendre[2].

 

Il apparaît que les Français de l’étranger du Royaume-Uni – 150 000 inscrits sur les registres et 300 000 dans les faits – sont pour une part importante des travailleurs qualifiés. Cette part serait donc moins affecté par les futurs changements de législation.

 

La difficulté des négociations entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni a amené dans les faits Nathalie Loiseau, Ministre chargée des Affaires européennes, à présenter devant le Conseil des Ministres le 3 octobre un projet de loi en vue de préparer une éventuelle absence d’accord au sujet du Brexit. Ce scénario est surnommé “no deal”.

 

Le projet de loi liste les domaines sur lesquels des ordonnances seront préparées. L’un des arguments avancés est qu’il faut notamment prévoir que les britanniques résidant en France ne se retrouvent pas brutalement en situation irrégulière. En cas d’absence d’accord sur le Brexit, la liste des problèmes engendrés risque donc d’être longue…

[1] https://www.theguardian.com/uk-news/2018/oct/02/eu-citizens-lose-priority-under-post-brexit-immigration-plans

[2] https://www.lemonde.fr/referendum-sur-le-brexit/article/2018/10/02/londres-traitera-les-europeens-comme-les-autres-immigres-apres-le-brexit_5363048_4872498.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *