Alors que 60.000 Français sont encore bloqués à l’étranger, votre Sénateur a interpellé le secrétaire d’État chargé des Transports sur les tarifs pratiqués par les compagnies aériennes sur des vols permettant à ces Français de revenir dans l’Hexagone. En dehors du plan mené avec Air France, comportant quelques vols à tarifs spéciaux, le MEAE s’était dit vigilant quant aux tarifs des billets d’avions en général, s’engageant à les réguler ou les bloquer, « pour il n’y ait pas de spéculation sur le sujet ». Or il a été constaté par beaucoup de nos compatriotes souhaitant rentrer en France que les tarifs de certains vols Air France avaient été multipliés par cinq voire sept dans certains cas. Votre Sénateur a demandé au Gouvernement quelles étaient les actions rapides qu’il entendait mener auprès des compagnies aériennes afin de trouver des solutions commerciales raisonnables pour nos compatriotes dans l’attente d’un retour en France. (voir la question ici)