Avec sa lettre publiée en vingt-quatre langues et destinée aux citoyens européens, le Président de la République a voulu se placer en véritable tête de liste LREM aux élections européennes, marquant ainsi, d’une certaine façon, le début de la campagne (lire l’intégralité de sa lettre ici) début marqué par un premier coup dur pour les Républicains : celui de l’annonce par Jean-Pierre Raffarin qu’il votera « En Marche ! » en mai prochain.
 

  Du côté du Sénat, c’était l’heure de la reprise des travaux dans une ambiance plutôt consensuelle. Plusieurs propositions de loi ont ainsi été adoptées comme celle de l’obligation d’informer les femmes ayant subi une mastectomie qu’elles peuvent désormais bénéficier d’une reconstruction chirurgicale, celle en faveur de l’engagement associatif ou le texte visant à lutter contre les violences éducatives ordinaires.