Le gouvernement vient de répondre à la sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam (LR) et botte en touche sur la question du rôle et du statut des délégués consulaires, se contentant d’énoncer qu’une modification de ce rôle et de ce statut nécessiterait une réforme de la loi du 22 juillet 2013 (voir la réponse).