Ca y est, le gouvernement vient de décider d’expérimenter l’envoi des passeports par courrier sécurisé (arrêté du 27 avril 2017) ! Dans un premier temps, seuls seront concernés les Français résidant dans l’un des pays suivants : États membres de l’Union européenne, Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chine, États-Unis, Japon, Norvège, Nouvelle-Zélande, Russie et Suisse.
Il faudra que la procédure suivante soit respectée : dès réception du passeport, l’usager devra immédiatement envoyer au poste diplomatique ou consulaire une attestation de remise dûment signée via un télé-service ainsi que leur ancien passeport, sauf s’il comporte un visa en cours de validité.
Pour assurer la sécurité du dispositif, à défaut de réception de l’attestation de remise, le poste diplomatique ou consulaire procédera à l’invalidation informatique du passeport 40 jours après son envoi à l’usager.